Absence of Closeness (2017)
Corps et âme (2017)
Handia (2017)
I Am Not a Witch (2017)
Valley of Shadows (2017)
Western (2017)
Seule la Terre (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

ZAGREB 2016

email print share on facebook share on twitter share on google+

Goran : une comédie noire sur la trahison et la vengeance

par 

- Le réalisateur croate très applaudi Nevio Marasovic a présenté son troisième long-métrage sur le combat d’un homme contre ses doutes et ses soupçons au 14e Festival du film de Zagreb

Goran : une comédie noire sur la trahison et la vengeance
Franjo Dijak dans Goran

Le réalisateur croate très applaudi Nevio Marasovic (The Show Must Go On, Vis-à-Vis [+lire aussi :
bande-annonce
film focus
interview : Nevio Marasovic & Rakan Ru…
fiche film
]
) a présenté Goran, son troisième long-métrage à la programmation ‘’Together Again’’ du 14e Festival du film de Zagreb. Le film n’entre pas dans un genre spécifique — c’est un mélange de drame, de thriller et de comédie noire — et établit fermement la place de Marasovic, grâce au large éventail de thèmes qu’il explore, comme réalisateur underground à ne pas rater.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le suspens s’installe dès la scène d’ouverture : le film s’ouvre sur la côte croate, par un jour d’hiver ensoleillé, et une magnifique chevelure ondulée et rousse mène à un gros plan sur le visage abîmé d’un homme. Tout de suite après, le film introduit la région sombre et montagneuse de Gorski Kotar, couverte d’une épaisse couche de neige et suit l’évolution de Goran (Franjo Dijak) dans ses deux relations les plus importantes : son mariage avec Lina (Nataša Janjić), qui est aveugle, et son amitié avec Slavko (Goran Bogdan). La vie, en apparence insouciante et idyllique, du protagoniste se dévoile doucement, mais le décor glauque et déconcertant hante le spectateur, et lui donne le sentiment que quelque chose d’horrible est sur le point de se produire. Bien que le cadre naturel soit vaste, sa nature sombre et le nombre restreint de personnages mis en scène dans ce village isolé créent un univers minuscule et étouffant. Lorsque Goran découvre la trahison de sa femme, il se bat contre ses propres doutes et soupçons, devenant ainsi une innocente victime des circonstances. Cela affectera lourdement la vie des personnes qui l’entourent. Sa famille et ses meilleurs amis se retournent les uns contre les autres lorsque la superficialité de leurs relations est révélée. La violence brutale (et absurde) s’avère être la meilleure façon d’exprimer la frustration des personnages. Le film, avec son approche visuelle courageuse, dépeint un sens moral tourmenté, consumé par l’instinct primitif de vengeance. Dijak a reçu le prix du Meilleur acteur pour le rôle de Goran au Festival international du film Fantasia.

Le scénario imprévisible est le fruit de la collaboration entre Marasovic et le scénariste et romancier norvégien Gjermund Gisvold. La trahison et la vengeance sont au centre du film et sont embellies par une touche comique vive, inspirée par les coutumes et traditions croates, ou simplement par les absurdités de la vie. Le son a largement permis de donner ce ton au film, l’un des meilleurs moments étant une fête dans une maison où la musique électronique est interrompue par une chanson populaire yougoslave des années 1960.

Le film est produit par Antitalent et les ventes internationales sont assurées par Wide Management.

(Traduit de l'anglais)

Lire aussi

Astra
EPI Distribution
LIM
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss