Une femme douce (2017)
120 battements par minute (2017)
Western (2017)
Scary Mother (2017)
Le Caire Confidentiel (2017)
The Erlprince (2016)
Grain (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

PRODUCTION Danemark

email print share on facebook share on twitter share on google+

Good Company Films produit The Charmer de Milad Alami

par 

- Le premier long-métrage du réalisateur danois sera également le premier de la nouvelle compagnie de production établie à Copenhague

Good Company Films produit The Charmer de Milad Alami
L’acteur iranien Ardalan Esmaili joue le rôle principal dans The Charmer (© Jason Alami)

The Charmer, le premier long-métrage du réalisateur danois Milad Alami est également le premier de la programmation de Good Company Films. La compagnie, établie à Copenhague, a été créée en 2014 par quatre producteurs danois chevronnés — Vibeke WindeløvOle SøndbergStinna Lassen et Anni Fernandez – afin de ‘’renforcer l’immense succès dont jouit le cinéma scandinave depuis ces dernières années’’.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Écrit par Ingeborg Topsøe, diplômé de la National Film & Television School au Royaume-Uni, et par Alami, le film est un ‘’drame psychologique intense sur les origines ethniques, les classes et le combat pour une vie meilleure’’. Esmail, un jeune iranien, cherche désespérément à rencontrer une Danoise pour être sûr de pouvoir rester au Danemark. Quand il finit par tomber amoureux d’une jeune étudiante, son passé le rattrape, mettant en péril tout ce pour quoi il s’est battu.

Les acteurs sont Iraniens et Danois : l’acteur iranien Ardalan Esmaili joue le rôle principal et est accompagné de Susan Taslimi, Soho Rezanejad, Stine Fischer Christensen, Lars Brygmann et Jesper Lohmann. The Charmer est produit par Stinna Lassen pour Good Company Films, Red Rental, FilmGear, Act3, Garagefilm International (Suède) et Vixens (France), avec le soutien des Instituts du cinéma danois et suédois. Après avoir filmé à Copenhague et ses environs, la production se rendra au Moyen-Orient, au début de l’année prochaine.

Né en Iran, Alami a grandi dans le nord de la Suède et vit au Danemark depuis 2007. Son court-métrage de fin d’études à l’École nationale du cinéma du Danemark, Nothing Can Touch Me (2011), et sa participation à la série de courts-métrages Nordic Factory, lancée à la Quinzaine des Réalisateurs de Cannes en 2014, ont remportés des prix internationaux. Son court-métrage Mommy (2014) a reçu le Prix Robert du cinéma danois.

(Traduit de l'anglais)

Sarajevo Report
Locarno Report
Midpoint TV/Feature
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss