Thelma (2017)
Soleil battant (2017)
L'Usine de rien (2017)
Muchos hijos, un mono y un castillo (2017)
Out (2017)
Corps et âme (2017)
Le Redoutable (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

IDFA 2016

email print share on facebook share on twitter share on google+

The Beast Is Still Alive : les tentacules du communisme

par 

- Le documentaire bulgare réalisé par Mina Mileva et Vesela Kazakova offre une exploration sensible du passé et un commentaire mordant sur le présent

The Beast Is Still Alive : les tentacules du communisme

La Bulgarie, à l’instar de la plupart des pays d’Europe de l’Est, fait face aux conséquences de son passé communiste, comme le montre The Beast Is Still Alive [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, un documentaire dirigé, écrit et réalisé par Mina Mileva et Vesela Kazakova. Déjà présenté aux Festivals du film de Sofia et de Sarajevo, le long-métrage fait à présent partie de la programmation de l’édition 2016 du Festival international du film documentaire d’Amsterdam (16-27 novembre) et offre une exploration sensible du passé et un commentaire mordant sur le présent.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Kazakova vient d’une famille profondément touchée par le communisme : son grand-père a renoncé à ses vœux religieux pour devenir communiste, mais, désabusé par les différences entre la théorie et la mise en pratique difficile de l’idéologie, il finit par rejoindre le Goryani, le plus grand mouvement anticommuniste du pays. Ancien analyste pour la police secrète bulgare et ancien prisonnier politique retenu dans un camp situé sur les côtes de la mer Noire, le grand-père de la réalisatrice était au cœur d’évènements qui ont changé la Bulgarie à jamais. Kazakova explore les différents points de vue sur son pays et l’histoire de sa famille, en commençant par les renseignements pour la police secrète, en partant de la recrudescence de l’idéologie de gauche en Bulgarie.

Afin de rendre les évènements et les opinions de personnes qui appartiennent au passé, The Beast Is Still Alive mélange techniques et approches inspirées du documentaire animé d’Anca Damian, Le Voyage de Monsieur Crulic [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Anca Damian
fiche film
]
. Cependant, si le scénario écrit par Damien et raconté par Vlad Ivanov se basait sur des informations fragmentées sur la vie de Crulic, The Beast Is Still Alive part de conversations entre Kazakova et son grand-père. Leurs discussions (Rousy Chanev a prêté sa voix au personnage) sont personnelles, mais représentent aussi les 70 dernières années du pays.

Installées à Londres, les deux réalisatrices ont une approche manifestement subjective de la Bulgarie et de la situation politique du pays, mais leurs arguments ne sont pas subjectifs du tout : l’un des thèmes récurrents du documentaire parle de la manière dont des dirigeants provenant de l’ancien régime contrôlent la Bulgarie d’aujourd’hui. Ils se réinventent comme des socialistes et sont à la tête des institutions les plus influentes du pays. En dépit des dénonciations de la presse, ils n’ont jamais été poursuivis et font partie des gens les plus riches et les plus puissants du pays. Comme le dit franchement le titre du documentaire, the beast is still alive (le monstre est encore en vie)...

Légèrement freiné par le choix de Kazakova de se filmer lorsqu’elle fixe insolemment la caméra, le documentaire parvient à montrer les différences entre le passé et le présent du militantisme avec succès. Alors que son grand-père a combattu en vain les troupes communistes dans les montagnes, la nouvelle génération peut organiser des manifestations pacifiques contre les néo-communistes du pays. Le débat sur l’efficacité de ces manifestations reste ouvert, mais, aidées par l’omniprésence des médias sociaux, elles ont réussi là où le Goryani a échoué.

The Beast Is Still Alive, plus puissant lorsqu’il s’agit d’explorer le passé plutôt que d’analyser le présent, offre une expérience de vie inestimable, que les jeunes Bulgares pourront trouver inhabituelle, étant donné que le régime communiste n’est pas enseigné de manière satisfaisante dans les manuels scolaires.

(Traduit de l'anglais)

Lire aussi

ArteKino
Les Arcs call
Unwanted_Square_Cineuropa_01
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss