Spoor (2017)
Laissez bronzer les cadavres (2017)
I Am Not a Witch (2017)
Handia (2017)
Valley of Shadows (2017)
The Square (2017)
La Belle et la meute (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

SUNDANCE 2016 Allemagne

email print share on facebook share on twitter share on google+

L’Allemagne joue la carte de la diversité à Sundance

par 

- Le 33e Festival de Sundance présentera notamment Axolotl Overkill, Manifesto et la coproduction My Happy Family

L’Allemagne joue la carte de la diversité à Sundance
Axolotl Overkill d'Helene Hegemann

Avec une jeune écrivaine allemande qui passe derrière la caméra, un duo germano-géorgien, ou encore un artiste d’installation parmi ses invités (pour un total de 9 productions ou coproductions allemandes), le 33e Festival du film de Sundance (19-29 janvier) laisse s’exprimer le cinéma allemand dans toute sa diversité.

Le premier long-métrage d’Helene Hegemann, Axolotl Overkill [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Helene Hegemann
fiche film
]
, une production de Vandertastic et Constantin Film Produktion) inspiré de son roman à succès du même nom, un ouvrage vivement débattu lors de sa parution, a été sléectionné dans la compétition principale, ce qui fait de la jeune écrivaine/réalisatrice/scénariste la deuxième réalisatrice allemande de suite (après Nicolette Krebitz avec Wild [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
) a concourir au prestigieux festival nord-américain. Axolotl Overkill raconte l’histoire de Mifti (Jasna Fritzi Bauer), une jeune fille de 16 ans qui a l’air d’en avoir 12 mais se comporte comme une trentenaire et vit à Berlin avec les autres enfants de sa mère depuis la mort de cette dernière. Avec un père qui voit le terrorisme comme une profession et s’intéresse plus à l’art qu’aux gens, elle est forcément plus portée à faire la fête, se droguer, fréquenter les hommes et causer politique qu’à aller à l’école. Mifti est farouche, triste, rationnelle, amoureuse, et convaincue que les adultes sont des frustrés, mais elle va devoir trouver une manière d’en devenir une.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

En compétition également : la coproduction franco-germano-géorgienne My Happy Family [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Nana Ekvtimishvili, Simon …
fiche film
]
, une production (augenschein Filmproduktion) qui est le troisième projet commun de Nana Ekvtimishvili et Simon Gross après Fata morgana et In Bloom [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Nana Ekvtimishvili et Simo…
festival scope
fiche film
]
. Le personnage central du film est une enseignante, Manana, qui annnonce à sa famille abasourdie, le jour de ses 52 ans, qu’elle a besoin d’air et va quitter le trois pièces à Tbilisi qu’elle partage avec ses parents, son mari, leurs enfants adultes et son beau-fils. La sélection de la compétition internationale fictions comprend aussi The Nile Hilton Incident [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Tarik Saleh
fiche film
]
de Tarik Saleh (coproduit par ostlicht filmproduktion avec la Suède et le Danemark) et The Wound [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 de John Trengove (coproduit par Riva Film avec des partenaires sud-africains).

Dans la compétition internationale documentaires, Feras Fayyad et Stehen Johannessen présenteront Last Men in Aleppo (coproduit par Kloos & Co. Medien avec le Danemark), Rahul Jain Machines (coproduit par Pallas Film avec l’Inde et la Finlande).

Dans la section Premieres, l’artiste Julian Rosefeldt dévoilera Manifesto (Allemagne/Autriche/Hong Kong), qui réunit 13 courts où sont condensés des manifestes artistiques représentant toutes les disciplines sous forme de collages textuels et de monologues poétiques lus par la star Australienne Cate Blanchett tandis qu’elle incarne tour à tour une institutrice, une marionnettiste, une courtière, une rédactrice de discours d’enterrement, une sans-abri..., plaçant ainsi les textes dans un contexte contemporain.

Dans la section Spotlight, le public pourra voir la coproduction franco-allemande Frantz [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : François Ozon
fiche film
]
de François Ozon. Volker Schlecht et Alexander Lahl ont été invités avec Broken – The Women’s Prison at Hoheneck dans la section dédiée aux courts-métrages d’animation.

(Traduit de l'anglais)

Astra
EPI Distribution
Focal Production Value
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss