Indivisibili (2016)
120 battements par minute (2017)
Western (2017)
Verónica (2017)
Scary Mother (2017)
Le Caire Confidentiel (2017)
The Square (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FINANCEMENT République tchèque

email print share on facebook share on twitter share on google+

Le Fonds tchèque à la cinématographie soutient des projets nationaux prometteurs

par 

- Les projets nationaux à gros budget de Petr Václav et Jan Hřebejk font partie de ceux ayant récemment reçu une aide financière

Le Fonds tchèque à la cinématographie soutient des projets nationaux prometteurs
Garden Store de Jan Hřebejk

Le Fonds tchèque à la cinématographie a récemment attribué une aide financière d’un total de 60 millions de couronnes tchèques (environ 2,2 millions d’euros) à six projets. Un tiers de cette somme a été accordée au prochain projet de Petr Václav, Il Boemo, un film biographique à gros budget retraçant la carrière de Josef Mysliveček, compositeur né à Prague et ami proche de Wolfgang Amadeus Mozart. Václav travaille sur ce projet depuis 2010 et commencera les auditions en janvier alors que le premier clap devrait se faire entendre début 2018. À l’heure actuelle, Il Boemo est une coproduction entre la République tchèque, l’Italie, la France et l’Allemagne. La majorité du tournage du film se déroulera en Italie et partiellement en République tchèque et en Allemagne. La sortie en salle est prévue pour 2019.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Se trouve en seconde position un autre projet national à gros budget : la saga familiale Garden Store, une préquelle du très applaudi Cosy Dens de Jan Hřebejk. Écrit par Petr Jarchovský et réalisé par Hřebejk, ce triptyque coproduit par la République tchèque, la Slovaquie et la Pologne se compose de Family Friend, une histoire qui parle de familles attendant le retour de leurs hommes et pères emprisonnés dans les années 1940 ; Deserter, se déroule dans le tumulte de la période entre 1947 et 1953 et est raconté à travers les yeux du propriétaire d’un salon de coiffure de luxe ; enfin, Suitor, s’intéresse aux conflits générationnels de la fin des années 1950. Hřebejk a déjà terminé le tournage des trois films, qui sortiront dans les salles tchèques en mai, septembre et novembre respectivement alors que Garden Store passera à la télévision sous forme de minisérie en six parties.

Les autres projets à avoir reçu une aide financière sont : Get-Together de Tomáš Pavlíček, un drame familial qui parle d’une petite réunion de trois générations d’une même famille et de leurs relations ; The Magic Quill de Marek Najbrt, un conte de fées coproduit par la République tchèque, la Slovaquie et l’Allemagne, remarquable par son approche novatrice du genre ; Cook, F**k, Kill (lire l’article) le troisième long-métrage de la réalisatrice slovaque Mira Fornay et On the Roof, le second long-métrage de Jiří Mádl, qui parle d’une minorité vietnamienne résidant en République tchèque. À l’origine, le film parlait d’une communauté coréenne vivant à New York.

(Traduit de l'anglais)

Midpoint TV/Feature
DPC
Sarajevo Report
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss