Makala (2017)
The Square (2017)
120 battements par minute (2017)
You Were Never Really Here (2017)
In the Fade (2017)
Mise à mort du cerf sacré (2017)
Jeune femme (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

BOX office – Danemark

email print share on facebook share on twitter share on google+

Les entrées au Danemark baissent de 5,5% en 2016, la part de marché locale perd 33,3%

par 

- Bien que deux productions danoises (A Conspiracy of Faith et The Reunion 3) soient au sommet du classement annuel, 2016 a été la pire année pour le cinéma national depuis 2009

Les entrées au Danemark baissent de 5,5% en 2016, la part de marché locale perd 33,3%
A Conspiracy of Faith de Hans Petter Moland

Bien que deux productions locales, A Conspiracy of Faith [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Hans Petter Moland et The Reunion 3 de Birger Larsen, aient enregistré l’année passée 702 559 et 538 340 entrées, le cinéma danois a connu en 2016 sa pire année depuis 2009, avec une part de marché de 21% en baisse de 33,3% par rapport à 2015.

La Communauté [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Thomas Vinterberg
fiche film
]
de Thomas Vinterberg a séduit 301 785 spectateurs, pour se placer au neuvième rang du Top 10. Le reste du classement est occupé par des films américains (plus la coproduction anglo-américaine Fantastic Beasts and Where to Find Them [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
), qui ont vendu 13,4 millions d’entrées, soit 5,5% de moins qu’en 2015.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Alors que l’année précédente, 11 productions danoises se sont inscrites dans le Top 25, leur nombre est descendu à quatre en 2016. Au contraire, si en 2015, seuls deux films danois n’ont pu passer la barre des 10 000 entrées, 11 se sont retrouvés dans ce cas en 2016.

On peut citer en particulier le cas du thriller Shelley [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d’Ali Abbasi, qui a joué dans les festivals internationaux mais n’a vendu au Danemark que 143 tickets pour 323 000 d’aide à la production de l’Institut du cinéma du Danemark, ce qui signifie que chaque entrée a été subventionnée à hauteur de 2285 euros. 

“Bien sûr, nous devons soutenir les films artistiques à petit budget, mais tel quel, l’équilibre n’est pas bon”, souligne Kim Pedersen, le président de l’Association des cinéma danois, qui a décrit la politique actuelle de l’Institut comme “menant droit au désastre”. Pour lui, il devrait réserver “des aides pour quelques films à gros budget que le public a envie de voir”. 

Pour les salles, Pedersen estime que 2016 a été une année satisfaisante, avec une baisse des entrées de seulement 5,5% grâce aux excellents résultats des productions américaines et surtout des sept au Top 10 (dont trois films d’animation).

“Comme deux nouveaux films danois arrivent sur les écrans ce mois de janvier, il faut espérer que cette année va mieux commencer que la précédente”, conclut Pedersen en se référant à la comédie dramatique et polar Small Town Killers d’Ole Bornedal (sortie le 12 janvier) et au thriller-film d’action Darkland [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Fenar Ahmad (sortie le 19 janvier – lire l’article).

Top 10 danois pour 2016 : A Conspiracy of Faith (702 559 entrées), The Reunion 3 (538 340), The Revenant (351 031), Zootopia (341 102), Rogue One – A Star Wars Story (336 054), Deadpool (333 721), Fantastic Beasts and Where to Find Them (333 479), The Secret Life of Pets (330 740), La Communauté (301 785) et Kung Fu Panda 3 (292 555).

(Traduit de l'anglais)

Producers on the Move
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

Filmitalia Cannes 2017