Verónica (2017)
120 battements par minute (2017)
Western (2017)
Scary Mother (2017)
Le Caire Confidentiel (2017)
The Square (2017)
Indivisibili (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FESTIVAL Suisse

email print share on facebook share on twitter share on google+

Le festival Black Movie promet des sensations fortes

par 

- La 18e édition du Black Movie de Genève titille les papilles gustatives du public grâce à une programmation riche et surprenante

Le festival Black Movie promet des sensations fortes
La región salvaje d'Amat Escalante

Chaque année, Genève s’illumine chaque année de milles couleurs grâce au Festival Black Movie (20-29 janvier), offrant aux nombreux amateurs de cinéma d’auteur un véritable festin de nouveautés succulentes provenant de toutes parts. Le Black Movie ne s’impose aucune barrière, qu’elles soient géographiques ou de genre (au sens large) à en juger par sa programmation qui met en lumière l’ouverture et une dose juste de provocation.

Le festival se subdivise en six sections thématiques (c’est l’une des caractéristiques du festival), la programmation de cette année comprend 116 films (48 longs-métrages et 68 courts-métrages), dont trois avant-premières européennes, provenant des quatre continents, avec un total de 40 pays représentés.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Comme chaque année, le Black Movie mise sur la présence d’invités importants (20 au total) venus présenter leurs propres films dans un climat de discussion et d’échange avec le public. Parmi ces invités se trouvent deux cinéastes fétiches du festival : le Mexicain Amat Escalante qui présentera en avant-première son nouveau projet The Untamed [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(Lion d’argent à Venise) et le réalisateur portugais João Pedro Rodrigues (déjà présent à Genève en 2013) qui avait ravi le public et la critique au dernier festival de Locarno grâce à son film sublime, L’Ornithologue [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : João Pedro Rodrigues
fiche film
]
.

Cette année, le Black Movie met à nouveau le cinéma asiatique en première ligne. Les films sud-coréens s’imposent grâce à des réalisateurs tels que Na Hong Jin (The Strangers) et Kim Ki-duk avec The Net, un film surprenant.

Le continent africain sera, quant à lui, représenté par huit longs-métrages parmi lesquels, Wrong Elements [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de l’écrivain franco-américain Jonathan Littell, le documentaire L’Africain qui voulait voler de la Franco-Gabonaise Samantha Biffot ou encore Contre-Pouvoirs [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de l’Algérien Malek Bensmaïl. La cinématographie européenne sera représentée, entre autres, par Suntan [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Argyris Papadimitropoulos
fiche film
]
et Amerika Square [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Yannis Sakaridis
fiche film
]
des réalisateurs grecs Argyris Papadimitropoulos et Yannis Sakaridis, Baby Bump [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Kuba Czekaj
fiche film
]
du Polonais Kuba Czekaj et Houston, We Have A Problem ! [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Žiga Virc
fiche film
]
du Slovène Žiga Virc.

(Traduit de l'italien)

Sarajevo Report
Locarno Report
Midpoint TV/Feature
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss