Une femme douce (2017)
120 battements par minute (2017)
Western (2017)
Scary Mother (2017)
Le Caire Confidentiel (2017)
The Erlprince (2016)
Grain (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

BERLIN 2017 Panorama

email print share on facebook share on twitter share on google+

Les initiés : une ancienne tradition aux mille implications

par 

- BERLIN 2017 : Le premier film du Sud-Africain John Trengove est un récit puissant sur un rite tribal d’initiation qui fait d’un garçon un homme

Les initiés : une ancienne tradition aux mille implications
Nakhane Touré dans Les initiés

Après deux années sans, le film d’ouverture du Panorama de ce 67e Festival de Berlin, en provenance directe de Sundance, a bel et bien fait mouche. L’oeuvre, Les initiés [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, premier long-métrage du Sud-Africain John Trengove, est un travail puissant et visuellement créatif sur un sujet bien précis, dans un contexte exotique. Le film captive en effet par le récit qu’il nous livre sur les traditions, la masculinité et l’homosexualité.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le personnage principal du film, Xolani (Nakhane Touré), fait partie de la communauté sud-africaine des Xhosa. Il travaille à l’usine, en ville, mais part au début du film sur une montagne lointaine, avec d’autres hommes de son peuple, pour le “ukwaluka”, un rite traditionnel d’initiation à la masculinité destiné aux grands adolescents. Les garçons qui sont soumis au rituel, appelés les “initiés”, sont circoncis puis “préparés” à vivre en hommes. À chacun d’eux est assigné un responsable adulte. C’est ainsi que Xolani se voit confier Kwanda (Niza Jay Ncoyini), le seul garçon du groupe qui vient d’une famille aisée de Johannesburg – les autres viennent de la campagne et sont plus rudes, alors que Kwanda fait montre de sensiblerie. Il s’aperçoit cependant rapidement que Xolani est amoureux d’un autre des adultes, Vija (Bongile Mantsai), un dur-à-cuire un peu plus âgé.

Trengove s’assure à chaque instant, tandis que l’histoire progresse, que le film soit prenant pour le spectateur. Il y parvient au moyen d’images fortes non seulement du décor naturel, le bush, mais aussi de la peinture blanche dont les corps des garçons sont couverts pendant plusieurs jours après la circoncision. L’acte lui-même de l’ablation, étranger au plus grand nombre, est montré élégamment, mais dans des scènes tellement chargées de tension qu’elles retiendraient l’attention du public même si la narration était moins riche et intéressante – or elle l’est résolument, jusqu’à son point d’orgue, qui est des plus choquants. 

Les implications du film, multiples, sont de celles dont on pourrait disserter longuement : de cette tradition qui semble, pour l’esprit de l’homme moderne, non seulement brutale mais dangereuse, et du fait que les jeunes gens comme les adultes qui prennent en charge leur passage la comprennent comme un vrai signe que le garçon devient homme, à l’idée que la circoncision tient de la castration, et comporte en ce sens un lien avec l’homosexualité. Ce point de vue moins archaïque est représenté par Kwanda, le jeune citadin, tandis que Xolani, beaucoup plus mystérieux comme personnage, et sage à sa manière, sert de pont entre le traditionnalisme  et l’adolescent placé sous sa protection.

Les initiés s’illustre aussi par son brio technique, en particulier pour la photographie de Paul Özgür, qui tantôt suit les personnages de près, caméra à l’épaule, et tantôt prend de la distance pour valser autour du récit, parfois même adopter le point de vue d’un des personnages, sans pour autant désorienter le spectateur. Et quand l’image cache plus qu’elle ne dévoile, elle acquiert une certaine qualité qui fait écho au thème et aux connaissances limitées du public sur le sujet. 

Les initiés a été coproduit par la société sud-africaine Urucu Media avec Riva Filmproduktion et Edition Salzgeber en Allemagne, Oak Motion Pictures aux Pays-Bas et Deuxième Ligne Films ainsi que Sampek Productions en France. Les ventes internationales du film sont assurées par Pyramide International.

(Traduit de l'anglais)

Lire aussi

Sarajevo Report
Locarno Report
Midpoint TV/Feature
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss