La Belle et la meute (2017)
Corps et âme (2017)
Handia (2017)
Valley of Shadows (2017)
Laissez bronzer les cadavres (2017)
I Am Not a Witch (2017)
The Square (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

BERLIN 2017 Compétition

email print share on facebook share on twitter share on google+

Una mujer fantástica : un merveilleux et incisif mélange des genres

par 

- BERLIN 2017 : De retour à Berlin après l'acclamé Gloria, Sebastián Lelio s'offre un nouveau film très bien accueilli et à très juste titre

Una mujer fantástica : un merveilleux et incisif mélange des genres
Daniela Vega dans Una mujer fantástica

De retour à la Berlinale après le très apprécié Gloria [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, Sebastián Lelio a dévoilé en compétition son 5e long-métrage, Una mujer fantástica [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
. Très attendu, le film tient toutes ses promesses. Le nouveau drame de l’auteur chilien est en effet une oeuvre captivante jouant à la frontière des genres et s'attaquant avec un regard social incisif à la cruauté de la discrimination, y compris à l’égard des personnes en état maximal de vulnérabilité.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le scénario de Sebastián Lelio (coécrit par Gonzalo Maza) est centré sur les efforts de la fantastique Marina pour accepter la mort de celui qu'elle aimait alors que la famille de ce dernier tente de l'exclure. L'intrigue suit cette chanteuse transgenre dans toute son odyssée à travers le climat de terreur régnant dans une société intolérante et conservatrice, et la voit subir les attaques successives, physiques et psychologiques, des membres de la famille de son dernier amant.

Dès la séquence d’ouverture, Sebastián Lelio donne le ton avec la beauté majestueuse des chutes d’Iguazu qui suggère que l'éclat de la nature ne réside pas toujours dans une paisible harmonie, mais parfois plutôt dans une sauvagerie perturbante. Le réalisateur entre ensuite dans son histoire via un calme fondu sur un homme qui se détend dans un sauna. L'antithèse ainsi obtenue par cette juxtaposition reflète parfaitement le climat de la suite du film, un brutal torrent de défiance, de mépris et d’intolérance allant se déverser dans la vie de Marina, une femme se perdant dans un océan de changements, forcée de réaffirmer sa propre identité et qui est interprétée de manière déchirante par Daniela Vega dont le jeu à la fois frémissant et contenu, jusqu'à en faire froid dans le dos, est digne de récompenses.

Rendant hommage à Louis Malle, empruntant des figures de style à Alfred Hitchcock et évoquant le sens de la malice de Pedro Almodóvar, Sebastián Lelio progresse avec sûreté et régularité dans son univers cinématographique éclectique pimenté par l'empreinte des grands maîtres. Et il réussit non seulement à dessiner son propre territoire singulier, mais aussi à le revendiquer avec originalité et assurance.

Una mujer fantástica a été produit par Fabula et Muchas Gracias (Chili), Participant Media (États-Unis), Komplizen Film (Allemagne) et Setembro Cine (Espagne). Les ventes internationales sont assurées par Funny Balloons

(Traduit de l'anglais)

Lire aussi

Warsaw
EPI Distribution
LIM
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss