The Square (2017)
The Erlprince (2016)
Grain (2017)
Une femme douce (2017)
Scary Mother (2017)
120 battements par minute (2017)
Western (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

BERLIN 2017 Compétition

email print share on facebook share on twitter share on google+

Beuys : hommage admirable à un artiste admiré

par 

- BERLIN 2017 : Andres Veiel s’intéresse à un homme controversé dans un documentaire à la fois respectueux et instructif, en compétition à la Berlinale

Beuys : hommage admirable à un artiste admiré

L’allemand Joseph Beuys était un artiste controversé, un révolutionnaire avant-gardiste qui a repoussé les limites de l’art à un extrême sans précédent. Il y a 40 ans, il a défini, presque seul, ce que l’on appelle encore aujourd’hui l’avant-garde. Toutefois, son œuvre est aujourd’hui largement moins reconnue que celle de ses contemporains, tels qu’Andy Warhol. Grâce à son documentaire Beuys [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, présenté en compétition officielle à la Berlinale, Andres Veiel souhaite faire évoluer cette perception.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Ce documentaire réfléchi, qui vous donne envie d’en savoir plus sur la contribution de Beuys – prise pour acquis – vise à rappeler l’importance du travail de cet artiste, mais également à permettre au public de découvrir les travaux d’un homme des plus anticonformistes.

La première partie du documentaire, très agréable, est dédiée à l’œuvre emblématique de Beuys, 7 000 Chênes. Le réalisateur fait ensuite un retour en arrière afin de rappeler la vie de cet artiste : il est issu d’un environnement bourgeois, auquel il va par la suite s’opposer par le biais de son art subversif. Sa vision légère et dérisoire de la vie se justifie par son difficile passage à l’âge adulte. En effet, il était alors mitrailleur arrière pour la Luftwaffe. Les références à son travail et ses apparitions publiques permettent d’imaginer l’influence que cet artiste avait sur ses pairs, pourtant souvent perplexes ou outrés face à son œuvre.

Le film propose une approche unique sur l’héritage de Beuys. Il mélange diverses séquences d’interviews, de révélations, d’événements dont l’artiste était au cœur, ainsi que des analyses contemporaines par des étudiants en art, des contributions d’anciens collègues, étudiants ou admirateurs.

Grâce à l’ingéniosité du réalisateur, le documentaire présente aussi bien ses travaux les plus emblématiques que les moins connus. Andres Veiel se plonge dans la vie de l’artiste et de son époque. L’utilisation d’images d’archives des installations de Beuys permet non seulement de faire voyager le public dans le temps et l’espace où ces œuvres ont été créées, mais également de lui faire découvrir leur conception, leur création et l’artiste en lui-même. 

Ce documentaire a été produit par Zero One Film, Terz Film, SWR et WDR, en collaboration avec Arte. Les ventes internationales du film sont assurées par Beta Cinema.

(Traduit de l'anglais)

Lire aussi

Sarajevo Report
Locarno Report
Midpoint Feature
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss