Thelma (2017)
Western (2017)
La Lune de Jupiter (2017)
Petit Paysan (2017)
En attendant les hirondelles (2017)
El autor (2017)
Khibula (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FESTIVALS Islande

email print share on facebook share on twitter share on google+

Le festival du film Stockfish, à Reykjavik, met l’accent sur les réalisatrices

par 

- Le directeur du festival, Friðrik Þór Friðriksson, a déclaré que “les hommes peuvent toujours se rattraper s’ils ratent un film, tandis que les femmes n’ont qu’une seule chance”

Le festival du film Stockfish, à Reykjavik, met l’accent sur les réalisatrices

Le festival du film Stockfish à Reykjavik va se dérouler du 23 février au 5 mars et rendra cette année hommage aux réalisatrices. Cette troisième édition du festival, qui fait revivre l'ancien Festival de Reykjavik fondé en 1978, est soutenue par diverses associations islandaises de réalisateurs, de producteurs, d’acteurs, de cinéastes et de dramaturges.

“Les hommes peuvent toujours se rattraper s’ils ratent un film, parce que ce sont des hommes, tandis que les femmes, si elles échouent, ne recevront jamais les financements pour un second film. Elles n’ont qu’une seule chance”, affirme le directeur du festival, Friðrik Þór Friðriksson, également réalisateur et nominé aux Oscars pour Children of Nature (1991).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Durant le festival, l’association de femmes travaillant dans le cinéma présentera une étude sur le nombre de réalisatrices impliquées dans les films sortis en salle en Islande. De son côté, Friðrik Þór Friðriksson dévoilera quatre projets en cours réalisé par des réalisatrices islandaises, dont trois novices et un génie, Kristín Jóhannesdóttir (Alma)"

Une rétrospective sera faite sur le scénariste et réalisateur Alain Guiraudie, dont la présence est attendue. Son film Staying Vertical [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Alain Guiraudie
fiche film
]
(2016), dévoilé à Cannes, sera notamment projeté. Le croate Rajko Grlić, nouveau directeur du festival du film de Motovun, présentera trois de ses films, dont The Constitution [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Rajko Grlić
fiche film
]
(2016), et sera accompagné de son producteur britannique Mike Downey.

Le réalisateur australien Benedict Andrews, qui a récemment mis en scène Macbeth et Le Roi Lear au Théatre National de Londres, dévoilera son premier long métrage, Una [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, tiré d’une pièce de David Harrower. Enfin, le slovénien Damjan Kozole présentera Nightlife [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Damjan Kozole
fiche film
]
, primé au festival Karlovy Vary, et l’américain Josh Fox sera disponible en ligne afin de répondre aux questions concernant How to Let Go of the World (And Love All the Things Climate Can’t Change).

Un concert sera également donné par le pianiste allemand, Ulrike Haage, qui a composé la musique de Fukushima, Mon Amour [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(également projeté au festival) de Doris Dörrie. Le gagnant du concours du festival visant à récompenser des réalisateurs émergents sera annoncé et repartira avec la somme de 1 million d’ISK (9 000 euros). Au cours du premier week-end du festival (26 février), la cérémonie des Eddas (prix national du cinéma islandais) se déroulera à l’hôtel Hilton Reykjavik Nordica.

(Traduit de l'anglais)

Roma_Lazio_FC
Bridging_the_dragon_Home
Les Arcs call
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss