Une femme douce (2017)
120 battements par minute (2017)
Western (2017)
Scary Mother (2017)
Le Caire Confidentiel (2017)
The Erlprince (2016)
Grain (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

OSCARS 2017

email print share on facebook share on twitter share on google+

La La Land domine les Oscars, mais Moonlight est sacré meilleur film

par 

- Le Client d’Asghar Farhadi remporte l’Oscar du meilleur film étranger

La La Land domine les Oscars, mais Moonlight est sacré meilleur film
L'équipe de Moonlight reçoit l'Oscar du meilleur film (© The Academy/Getty)

La La Land a presque remporté un septième Oscar hier soir, quand le film a été par erreur proclamé Oscar du meilleur film par Faye Dunaway et Warren Beatty. Un chaos absolu a régné un instant lorsque l'équipe de la comédie musicale est montée sur scène et que les producteurs ont commencé leurs remerciements, avant d’être interrompus par les organisateurs, les informant que Warren Beatty avait reçu la mauvaise enveloppe et que l’Oscar du meilleur film revenait en réalité à Moonlight.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

"Nous présentons nos sincères excuses à Moonlight, La La Land, Warren Beatty, Faye Dunaway, et aux spectateurs de la cérémonie des Oscars pour l'erreur qui s'est produite durant l'annonce du prix du meilleur film, a annoncé le cabinet d’audit PriceWaterhouseCoopers dans un communiqué. Les présentateurs se sont vus remettre la mauvaise enveloppe et quand l'erreur a été découverte, elle a été immédiatement corrigée. Nous enquêtons actuellement sur la façon dont cela a pu se produire et regrettons profondément ce qui s'est passé. Nous apprécions la grâce avec laquelle les nominés, l'Académie, ABC et Jimmy Kimmel ont géré la situation", a-t-il ajouté.

La La Land est tout de même reparti avec six statuettes, dont l’Oscar du meilleur réalisateur pour Damien Chazelle, ceux de la meilleure actrice pour Emma Stone, de la meilleure photographie pour Linus Sandgren, de la meilleure chanson originale et de la meilleure musique de film pour "City of Stars" (Justin Hurwitz, Ben Pasek et Justin Paul) et, enfin, celui des meilleurs décors pour David Wasco.

Moonlight a donc été élu meilleur film. Son réalisateur Barry Jenkins et l'écrivain Tarell Alvin McCraney ont en outre reçu l’Oscar du meilleur scénario d’adaptation et Mahershala Ali celui du meilleur acteur dans un second rôle. Casey Affleck a remporté l’Oscar du meilleur acteur pour son rôle dans Manchester By the Sea et Viola Davis celui de la meilleure actrice dans un second rôle pour Fences.

La coproduction franco-iranienne Le Client [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
d’Asghar Farhadi est repartie avec l’Oscar du meilleur film en langue étrangère. Il s’agit d’une deuxième victoire pour le réalisateur, qui avait déjà remporté ce prix en 2012 avec Une séparation. Asghar Fahradi étant absent, en signe de protestation contre le décret migratoire de Donald Trump (qui interdit l’entrée sur le territoire américain aux ressortissants de sept pays à majorité arabes, dont l’Iranà, il s’est fait représenter par l’américano-iranienne Anousheh Ansari, qui a lu une déclaration en son nom : "Je suis désolé de ne pas être parmi vous ce soir. Mon absence est une forme de solidarité pour mes concitoyens et ceux des six autres nations qui se sont vu manquer de respect par le décret inhumain qui empêche l'entrée des immigrés aux États-Unis. Diviser le monde entre les catégories 'États-Unis' et 'Nos ennemis' crée la peur, une justification trompeuse pour l'agression et la guerre. Ces guerres nuisent à la démocratie et aux droits de l'Homme dans des pays qui ont eux-mêmes été victimes d'agressions. Les réalisateurs peuvent tourner leur caméra pour capturer des qualités humaines partagées et briser les stéréotypes sur diverses nationalités ou religions. Ils créent de l'empathie entre nous et les autres, une empathie dont nous avons besoin aujourd'hui plus que jamais". Le Client est une production majoritairement française, dirigée par Alexandre Mallet-Guy pour Memento Films (qui a déjà vendu le film dans des nombreux pays), en collaboration notamment avec Arte France Cinéma.

Le Client n’a toutefois pas été le seul film européen récompensé : Les Animaux fantastiques [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
est reparti avec l’Oscar des meilleurs costumes pour Collen Atwood, le court métrage hongrois Sing, de Kristof Deak et Anna Udvardy, a remporté l’Oscar du meilleur court-métrage, et White Helmets d’Orlando von Einsiedel et Joanna Natasegara, celui du meilleur court-métrage documentaire.

Palmarès :

Meilleur film
Moonlight – Barry Jenkins

Meilleure actrice
Emma Stone – La La Land

Meilleur acteur
Casey Affleck – Manchester by the Sea

Meilleur réalisateur
Damien Chazelle – La La Land

Meilleur acteur dans un second rôle
Mahershala Ali – Moonlight

Meilleure actrice dans un second rôle
Viola Davis – Fences

Meilleur film d’animation
Zootopie
 – Byron Howard, Rich Moore et Clark Spencer

Meilleur film en langue étrangère
Le Client [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
– Asghar Farhadi (France/Iran)

Meilleur scénario adapté
Moonlight –  scénario de Barry Jenkins ; histoire de Tarell Alvin McCraney

Meilleur scénario original
Kenneth Lonergan – Manchester By the Sea

Meilleure musique originale
La La Land – Justin Hurwitz

Meilleure chanson originale
"
City Of Stars" – La La Land. Musique par Justin Hurwitz ; paroles par Benj Pasek et Justin Paul

Meilleure photographie
Linus Sandgren – La La Land

Meilleur montage
John Gilbert – Tu ne tueras point

Meilleurs décors
La La Land – Conception : David Wasco. Réalisation : Sandy Reynolds-Wasco

Meilleurs effets visuels
Le livre de la jungle – Robert Legato, Adam Valdez, Andrew R. Jones et Dan Lemmon

Meilleurs maquillages
Suicide Squad – Alessandro Bertolazzi, Giorgio Gregorini et Christopher Nelson

Meilleurs costumes
Les Animaux fantastiques [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 – Colleen Atwood

Meilleur court métrage d’animation
Piper – Alan Barillaro et Marc Sondheimer

Meilleur montage sonore
Premier contact – Sylvain Bellemare

Meilleur son
Tu ne tueras point – Kevin O’Connell, Andy Wright, Robert Mackenzie et Peter Grace

Meilleur film documentaire
O.J.: Made in America – Ezra Edelman et Caroline Waterlow

Meilleur court métrage documentaire
White Helmets – Orlando von Einsiedel et Joanna Natasegara (Royaume-Uni)

Meilleur court métrage
Sing - Kristof Deak et Anna Udvardy (Hongrie)

(Traduit de l'anglais)

Sarajevo Report
Locarno Report
Midpoint Feature
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss