Verónica (2017)
120 battements par minute (2017)
Western (2017)
Scary Mother (2017)
Le Caire Confidentiel (2017)
The Square (2017)
Indivisibili (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FILMS Italie

email print share on facebook share on twitter share on google+

Rosso Istanbul : retour en Turquie pour Ferzan Ozpetek

par 

- Le 11° film de l’auteur de La fenêtre d’en face et du Premier qui l’a dit est un parcours intime vers ses propres racines, avec une pointe de thriller. Sortie italienne le 2 mars avec 01

Rosso Istanbul : retour en Turquie pour Ferzan Ozpetek
Tuba Buyukustun dans Rosso Istanbul

L’histoire se passe dans le Bosphore, avec ses maisons rouges et le chant du muezzin, mais aussi les gratte-ciel, les lumières de la nuit et le bruit incessant des marteaux-piqueurs, pour construire une métropole moderne. Dans son onzième long-métrage, le réalisateur turco-italien Ferzan Ozpetek nous donne non seulement à voir, mais aussi à sentir, Istanbul, après vingt ans sans filmer sa terre natale (qu’il avait montrée dans ses deux premiers films, Hammam, le bain turc (1997) et Le Dernier Harem. Rosso Istanbul [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
nous entraîne en effet dans un parcours intime vers ses racines, une immersion dans les souvenirs de jeunesse qui reprennent vie dans le regard triste et dépaysé du héros, Orhan, alter ego d’Ozpetek – car le film est tiré de son livre autobiographique du même nom (paru en 2013 chez Mondadori), et enrichi de personnages, de mystères et de coups de théâtre qui en font presque un thriller.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Rosso Istanbul, tourné en turc avec une troupe d’acteurs locaux très connus dans leur pays, suit Orhan (Halit Ergenc), un éditeur installé à Londres qui retourne à Istanbul après vingt ans d’absence pour aider Deniz (Nejat Isler), réalisateur, à terminer le brouillon de son premier livre. Après une première partie où Deniz introduit Orhan à sa vie (sa maison traditionnelle si évocatrice sur les rives du Bosphore, sa famille, composée de sa mère, de son frère et de ses tantes, et ses collaborateurs et amis, tous présents dans le livre, y compris la belle Neval, incarnée par Tuba Buyukustun) et après une soirée très arrosée en compagnie d’écrivains dans un somptueux appartement dans un gratte-ciel dominant la ville, le film change de centre d’intérêt. Comme Deniz disparaît soudain, mystérieusement, Orhan est obligé de rester à Istanbul plus longtemps que prévu, et son voyage d’affaires devient une occasion de se confronter à son propre passé et à ses fantômes.   

Ce nouveau film d’Ozpetek, sophistoqué, mélancolique, énigmatique, appartient à la veine moins facile et populaire du réalisateur, qu’on avait laissé il y a trois ans avec Allacciate le cinture [+lire aussi :
bande-annonce
film focus
interview : Ferzan Ozpetek
fiche film
]
, un mélodrame intense, plus universel et bouleversant. Il nous livre cette fois une oeuvre beaucoup plus personnelle. “J’y ai mis beaucoup de choses de ma vie – concernant mon enfance, mon passé, explique Ozpetek, qui n’a pas vécu en Turquie depuis 41 ans, mais ce n’est pas un simple exercice de nostalgie. Je voulais essayer de décrire les atmosphères d’Istanbul, une ville suspendue qui change à toute vitesse, et dresser le portrait de personnages et de mentalités qui n’existeront peut-être plus demain”. Si l’intrigue a quelques lacunes (qu’est donc devenu Deniz ?) et peut parfois déconcerter (comme le sort de l’amant de Deniz, Jusuf, interprété par Mehmet Gunsur), on garde bel et bien en tête les images et sons de cette métropole pleine de contradictions et de douleurs, cette ville moderne et rétro, fascinante et intranquille, où les habitants se reflètent dans sa mer, et la défient et s’y plongent pour en retrouver le coeur profond. 

Rosso Istanbul est une coproduction italo-turque qui a réuni R&C Produzioni (Tilde Corsi et Gianni Romoli), Faros Film et Rai Cinema  avec BKM-Imaj. Le film sort ce 2 mars dans 200 salles, distribué par 01, et le 3 en Turquie. 

(Traduit de l'italien)

Lire aussi

Sarajevo Report
Locarno Report
Midpoint TV/Feature
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss