Valley of Shadows (2017)
Corps et âme (2017)
The Line de Peter Bebjak
Seule la Terre (2017)
Absence of Closeness (2017)
Handia (2017)
I Am Not a Witch (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FILMS Italie

email print share on facebook share on twitter share on google+

Questione di Karma, l’étrange duo Fabio De Luigi-Elio Germano

par 

- Dans le second film d’Edoardo Falcone, dans les salles italiennes avec 01 Distribution, un riche héritier est convaincu que son père s’est réincarné en un jeune escroc

Questione di Karma, l’étrange duo Fabio De Luigi-Elio Germano
Elio Germano et Fabio De Luigi dans Questione di Karma

‘’Je ne croyais pas à la réincarnation dans ma vie précédente, et j’y crois encore moins dans celle-ci’’ a dit Woody Allen. En revanche, Fabio De Luigi y croit fermement dans Questione di Karma [+lire aussi :
bande-annonce
making of
fiche film
]
, une comédie d’Edoardo Falcone, dans les salles avec 01 Distribution. De Luigi (Tiramisù [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
) interprète Giacomo, un héritier d’une grande famille d’industriels spécialisés dans les crayons de couleur. Lorsqu’il était enfant, son père se suicida en se jetant par la fenêtre de son bureau, laissant son fils traumatisé. Avec les années, Giacomo veut apprendre à connaitre son père. Il est cultivé et ne s’intéresse pas à l’affaire familiale, c’est une âme pure et noble qui lit le Bhagavadgītā et regarde des films de Yasujirô Ozu. Ce sont précisément ses tendances intellectuelles qui le poussent à croire que son père pourrait s’être réincarné et sa rencontre avec un vieil ésotérique français (le délicieux passage de Philippe Leroy), qui ne cherche en fait qu’à se débarrasser de lui, renforce ses convictions. L’érudit lui donne même un nom et un lieu : Mario Pitagora, Rome.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Giacomo identifie rapidement un homme portant ce nom, interprété par l’exceptionnel Elio Germano qui, après plusieurs rôles dramatiques dans des films tels qu’Alaska [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, Suburra [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Stefano Sollima
fiche film
]
, L’ami (François d’Assise et ses frères) [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, se prête à une comédie légère. Mario Pitagora est exactement l’opposé de Giacomo, comme dans tout buddy movie qui se respecte : il est effronté et cupide, c’est un piètre père de famille et un escroc endetté jusqu’au cou, pourchassé par ses usuriers. Il serait normal pour lui de profiter de la naïveté apparente du riche jeune homme en jouant le rôle du ‘’père réincarné’’, mais on ne plaisante pas avec le karma dont parle le titre : il récoltera ce qu’il a semé et les choses rentreront gentiment dans l’ordre dans une avant-dernière scène faisant écho à Keyser Söze dans Usual Suspects.

Wildside, qui a produit le film avec RAI Cinema, mise à nouveau sur un duo insolite : après Paolo Cortellesi et Antonio Albanese dans Mamma o papà [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(encore en salle) et Marco Giallini et Alessandro Gassmann dans le premier long-métrage de Falcone, Se Dio vuole [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(2015) ; De Luigi et Germano fonctionnent encore mieux que les autres, donnant vie à une forme de comédie bizarre et légère, qui prête à sourire plus qu’à rire. Le premier par ses litotes folles qui le caractérisent, et Germano par son rôle sans précédent d’un personnage clairement inspiré des grands charlatans de l’âge d’or de la comédie à l’italienne, interprétés par Vittorio Gassman et Albero Sordi. Comme le souligne le réalisateur et critique Davide Ferrario dans l’un de ses articles, la méchanceté a inexorablement disparu de la comédie, et la satire est remplacée par la complaisance. Mais les temps ont changé et il existe peut-être un plus grand besoin de comprendre les lois qui régissent le destin des Hommes, plutôt que celles de l’Univers, comme l’a dit Rudolf Steiner. Et Edoardo Falcone parvient à restituer avec légèreté les conflits et les harmonies de toujours, dans cette opposition – surtout financière – entre les deux protagonistes : la mère perplexe (Stefania Sandrelli), le beau-père calculateur (Eros Pagni) et surtout la sœur (Isabella Ragonese), qui renonce à son rôle de responsable post-bourgeoise froide pour comprendre la “spiritualité” de son frère.

(Traduit de l'italien)

Lire aussi

Astra
EPI Distribution
LIM
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss