L'autre côté de l'espoir (2017)
Grain (2017)
Une femme douce (2017)
The Erlprince (2016)
Bigfoot Junior (2017)
Scary Mother (2017)
Son of Sofia (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FILM Italie

email print share on facebook share on twitter share on google+

Non è un paese per giovani : se retrouver et se perdre à Cuba

par 

- Dans le film de Giovanni Veronesi, une coproduction italio-espagnole qui sort dans les salles italiennes, deux jeunes hommes partent s’installer sur l’île caribéenne, mais leurs chemins se séparent

Non è un paese per giovani : se retrouver et se perdre à Cuba
Sara Serraiocco, Giovanni Anzaldo et Filippo Scicchitano dans Non è un paese per giovani

Un jeune migrant peut trouver à l’étranger de nouvelles perspectives et motivations, mais peut aussi découvrir ses côtés sombres. C’est ce dont parle le nouveau film de Giovanni Veronesi, No Country for the Young [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, qui suit deux jeunes hommes qui, comme tant d’autres (ils sont plus de 100 000 chaque année), quittent l’Italie en raison du manque de travail. Un fléau que le réalisateur et scénariste toscan — qui en est à son seizième film — avait commencé à explorer dans l’émission radiophonique du même nom (lire l’article). C’est le point de départ d’une comédie amère, qui suit les péripéties de ces jeunes expulsés de leur propre pays ‘’comme des hernies’’ (selon les termes employés par Veronesi), mais qui montre également leurs rêves, leurs joies ainsi que leurs craintes, leurs contradictions et leurs âmes damnées.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

La vie est faite de secousses, dit-on dans le film. C’est probablement dans cet esprit que nous devrions suivre les aventures de Sandro (Filippo Scicchitano, révélé dans Scialla ! [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, également vu par la suite dans Fasten your Seatbelts [+lire aussi :
bande-annonce
film focus
interview : Ferzan Ozpetek
fiche film
]
, entre autres) et Luciano (Giovanni Anzaldo, rendu célèbre par son rôle dans Razzabastarda [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et Les Opportunistes [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Paolo Virzì
fiche film
]
), un parcours sinueux jonché de quelques obstacles. Les deux jeunes débarquent à Cuba, terre de frontières où tout peut arriver, avec le projet d’ouvrir un restaurant proposant le Wi-Fi, un service encore rare sur l’île. Ce n’est pas une belle Cubaine stéréotypée qui les accompagne et leur sert de guide, mais bien une Italienne, comme eux (Nora, interprétée par Sara Serraiocco, récemment applaudie dans L’Affranchie [+lire aussi :
critique
bande-annonce
making of
film focus
interview : Marco Danieli
fiche film
]
). Elle a la tête rasée et une cicatrice proéminente, séquelle d’un anévrisme qui l’a quelque peu ‘’amochée’’.

L’île transporte les nouveaux arrivants par sa beauté, mais aussi par sa violence. Leurs chemins se séparent et leurs projets partent en fumée pour finalement prendre une autre forme : il y a l’envie de rentrer, la rencontre avec d’autres migrants italiens (Nino Frassica joue le rôle d’un restaurateur tordu, protagoniste d’une parenthèse amusante), l’amitié avec un vieil irréductible du coin, et ensuite, le monde des combats clandestins, du sang, une spirale d’autodestruction dans laquelle les coups sont également adressés aux parents qui n’ont pas pu offrir d’avenir à leurs enfants (l’un des parents est interprété par Sergio Rubini). Les protagonistes se retrouvent et se perdre à nouveau, dans des circonstances propres à la vie. Les spectateurs s’y perdent eux aussi : après les images paradisiaques de la mer cristalline, les virées en Cadillac et les propositions indécentes de transsexuels, ils sont catapultés dans une dimension romantique peut-être improbable, mais qui rééquilibre d’une certaine façon la parabole amère et vraie de ceux qui n’ont pas réussi.

No Country for the Young est une coproduction italo-espagnole de Paco Cinematografica et Neo Art Producciones avec Rai Cinema. Le film sort dans les salles italiennes aujourd’hui (le 23 mars) sur 320 grands écrans avec 01.

(Traduit de l'italien)

Lire aussi

Sarajevo Report
Locarno Report
Midpoint Feature
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss