Spoor (2017)
Laissez bronzer les cadavres (2017)
I Am Not a Witch (2017)
Handia (2017)
Valley of Shadows (2017)
The Square (2017)
La Belle et la meute (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

DAVID DI DONATELLO 2017

email print share on facebook share on twitter share on google+

Folles de joie triomphe aux David di Donatello : meilleur film, meilleure mise en scène

par 

- Le film de Paolo Virzì s’arroge 5 prix en tout ; Indivisible et Italian Race en remportent 6 chacun ; meilleurs premiers rôles : Valeria Bruni Tedeschi et Stefano Accorsi

Folles de joie triomphe aux David di Donatello : meilleur film, meilleure mise en scène
Le producteur Marco Belardi, les actrices Valeria Bruni Tedeschi et Micaela Ramazzotti et le réalisateur Paolo Virzì avec leur David du meilleur film (© David di Donatello)

Folles de joie [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : Paolo Virzì
fiche film
]
a conquis les David de Donatello 2017, les prix annuels du cinéma italien. Ce film sur la folle échappée de deux patientes en hôpital psychiatrique réalisé par le Toscan Paolo Virzì a gagné cinq prix en tout (sur 17 nominations), dont trois dans des catégories reines, meilleur film, mise en scène, meilleure actrice principale (Valeria Bruni Tedeschi), plus meilleurs décors et meilleures coiffures. S’il est un moment de la cérémonie organisée hier soir aux Studios De Paolis, à Rome, qui restera dans les mémoires, c’est celui du discours de Bruni Tedeschi : extrêmement émue, elle a appelé à la rejoindre sur scène sa compagne dans le film, Micaela Ramazzotti (elle aussi nominée pour le David du meilleur premier rôle féminin), parce que “sans elle, sans Donatella, Beatrice n’aurait pas pu exister”, et entre rires et larmes, elle a remercié tout le monde, de Paolo Virzì à sa meilleure amie de maternelle, en passant par Natalia Ginzburg, Leopardi, Ungaretti, Pavese, De André, Chopin, sa mère, sa soeur, sa tante et sa “pauvre psychanalyste”. Virzì, dont c’était le troisième David du meilleur film (après Ferie d’agosto en 1996 et Les Opportunistes [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Paolo Virzì
fiche film
]
en 2014), a remercié de son côté “les femmes, les psychiatres et tous les employés des établissements psychiatriques que nous avons dérangés pour faire notre film”, saluant pour conclure “le cinéma italien, qui a abattu la frontière entre tragédie et comédie”.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Les autres vainqueurs incontestés de la soirée d’hier ont été Indivisible [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Edoardo de Angelis
fiche film
]
et Italian Race [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Matteo Rovere
fiche film
]
, qui ont raflé six David chacun (sur 17 et 16 nominations respectivement). Le beau film d’Edoardo De Angelis sur les jumelles siamoises de Castelvolturno a reçu les prix de la meilleure actrice dans un second rôle (Antonia Truppo, déjà couronnée l’année dernière dans la même catégorie pour  On l’appelle Jeeg Robot [+lire aussi :
critique
bande-annonce
making of
film focus
interview : Gabriele Mainetti
fiche film
]
), du meilleur scénario, de la meilleure production, des meilleurs costumes, de la meilleure musique et de la meilleure chanson originale (dans les deux cas grâce au travail d’Enzo Avitabile). Le film riche en adrénaline de Matteo Rovere, qui nous plonge dans le monde des courses automobiles, a été récompensé par le prix de la meilleure interprétation masculine (Stefano Accorsi, déjà lauréat d’un David en 1999 pour Radiofreccia) et dans plusieurs catégories techniques : photographie, maquillages, montage, son et effets spéciaux.

Le jury de l’Académie du cinéma italien, qui a assigné cette année le David d’honneur pour l’ensemble de sa carrière à Roberto Benigni, a désigné meilleur réalisateur débutant Marco Danieli pour L’Affranchie [+lire aussi :
critique
bande-annonce
making of
film focus
interview : Marco Danieli
fiche film
]
. Le David du meilleur second rôle masculin est allé à Valerio Mastandrea pour Fiore [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : Claudio Giovannesi
fiche film
]
(l’acteur a dédié ce prix au jeune héros du film, Josciua Algeri, disparu au début du mois dans un tragique accident). Le prix du meilleur film européen a été décerné à Moi, Daniel Blake [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Ken Loach, et La stoffa dei sogni [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Gianfranco Cabiddu a remporté le nouveau prix du meilleur scénario d’adaptation. Une touche de folie a marqué aussi le choix du meilleur film documentaire : Crazy for Football [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Volfango De Biasi, sur l’équipe de football la plus dingue du monde, une équipe composée de patients psychiatriques en déplacement au Japon pour le Mondial. 

Palmarès des David de Donatello du cinéma italien 2017 :

Meilleur film
Folles de joie [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : Paolo Virzì
fiche film
]
- Paolo Virzì

Meilleur réalisateur
Paolo Virzì – Folles de joie

Meilleur réalisateur à son premier film
Marco Danieli – L’Affranchie [+lire aussi :
critique
bande-annonce
making of
film focus
interview : Marco Danieli
fiche film
]

Meilleur scénario original
Nicola Guaglianone, Barbara Petronio et Edoardo De Angelis - Indivisible [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Edoardo de Angelis
fiche film
]

Meilleur scénario d’adaptation
Gianfranco Cabiddu, Ugo Chiti et Salvatore De Mola - La stoffa dei sogni [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]

Meilleur producteur
Attilio De Razza, Pierpaolo Verga – Indivisible

Meilleure actrice
Valeria Bruni Tedeschi – Folles de joie

Meilleur acteur
Stefano Accorsi – Italian Race

Meilleure actrice dans un second rôle
Antonia Truppo – Indivisible

Meilleur acteur dans un second rôle
Valerio Mastandrea - Fiore [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : Claudio Giovannesi
fiche film
]

Meilleure photographie
Michele D'Attanasio - Italian Race

Meilleure musique
Enzo Avitabile – Indivisible

Meilleure chanson originale
“Abbi pietà di noi”, paroles et musique d’Enzo Avitabile – Indivisible

Meilleurs décors
Tonino Zera – Folles de joie

Meilleurs costumes
Massimo Cantini Parrini – Indivisible

Meilleurs maquillages
Luca Mazzoccoli - Italian Race

Meilleures coiffures
Daniela Tartari – Folles de joie

Meilleur montage
Gianni Vezzosi - Italian Race

Meilleur son
Angelo Bonanni (prise directe), Diego De Santis (micro), Mirko Perri (montage et bruitage), Michele Mazzucco (mix) - Italian Race

Meilleurs effets spéciaux
Artea Film & Rain Rebel Alliance International Network - Italian Race

Meilleur documentaire
Crazy for Football [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
- Volfango De Biasi

Meilleur film de l’UE
Moi, Daniel Blake [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
- Ken Loach (Royaume-Uni/France/Belgique)

Meilleur film étranger
Nocturnal Animals [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
- Tom Ford (États-Unis/Royaume-Uni)

Meilleur court-métrage
A casa mia - Mario Piredda

David des jeunes
In guerra per amore [+lire aussi :
critique
bande-annonce
making of
fiche film
]
- Pierfrancesco Diliberto

David pour l’ensemble d’une carrière
Roberto Benigni

(Traduit de l'italien)

WTW Documentaries
EPI Distribution
Focal Production Value
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss