La Belle et la meute (2017)
Corps et âme (2017)
Handia (2017)
Valley of Shadows (2017)
Laissez bronzer les cadavres (2017)
I Am Not a Witch (2017)
The Square (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FESTIVALS Allemagne

email print share on facebook share on twitter share on google+

goEast fin prêt pour sa 17e édition

par 

- L’édition 2017 du festival de Wiesbaden mettra les réalisatrices et personnages féminins sous le feu des projecteurs

goEast fin prêt pour sa 17e édition
Une famille heureuse de Nana Ekvtimishvili et Simon Groß

Les réalisatrices d’Europe de l’Est et d’Europe centrale ainsi que les personnages féminins seront le point de mire de la 17e édition du festival goEast, qui se tiendra du 26 avril au 2 mai à Wiesbaden et dans ses environs. Le festival vise haut cette année avec un programme compétition qui couvre toute la région ainsi que des projections spéciales, des ateliers, des conférences, des débats et une section industrie très intéressante.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

La compétition internationale, qui réunit seize films (dix fictions et six documentaires), commencera sur les chapeaux de roue avec la projection du film germano-géorgien encensé Une famille heureuse [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Nana Ekvtimishvili, Simon …
fiche film
]
, de Nana Ekvtimishvili et Simon Groß (déjà connus des festivals avant pour leur premier film, Eka et Naita, Chronique d’une jeunesse géorgienne [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Nana Ekvtimishvili et Simo…
festival scope
fiche film
]
) et celle de City of the Sun [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Rati Oneli, un documentaire géorgien qui a fait son avant-première à Berlin. L’Europe centrale propose deux documentaires, You Have No Idea How Much I Love You de Paweł Łozińskiet Teaching War d’Adéla Komrzý, ainsi que quatre longs-métrages de fiction : The Citizen [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Roland Vranik, The Teacher [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Jan Hřebejk
fiche film
]
de Jan Hřebejk, Filthy [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Tereza Nvotová
fiche film
]
de Tereza Nvotová (qui a brillé à Rotterdam) et The Sun, The Sun Blinded Me [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Anka et Wilhelm Sasnal
fiche film
]
, une adaptation polonaise de L’étranger de Camus par les Polonais Anka et Wilhelm Sasnal. L’Europe du Sud-Est et les Balkans ne sont pas en reste, avec le documentaire Islands of Forgotten Cinemas du Croate Ivan Ramljak et trois films de fiction : Fixeur [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Adrian Sitaru
interview : Tudor Aaron Istodor
fiche film
]
du Roumain Adrian Sitaru,Quit Staring at My Plate [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Hana Jušić
fiche film
]
, de la débutante croate Hana Jušić, et Requiem pour Madame J. [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Bojan Vuletić
fiche film
]
, un premier long-métrage par Bojan Vuletić. La Russie est représentée par deux documentaires, All Roads Lead to Afrin d’Arina Adju et Russia as Phantasma, d’Andrey Silvestrov et Daniil Zinchenko. Le programme est complété par Exiled [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Dāvis Sīmanis, un drame sur la Première Guerre mondiale coproduit par la Lettonie et la Lituanie, et A Father’s Will de Bakyt Mukul et Dastan Zhapar Uulu, qui a pour décor le Haut plateau du Kirghizistan.

La section Hommage, axée sur le féminisme et les réalisatrices, a décidé de metre à l’honneur la scénariste et réalisatrice hongroise Márta Mészáros. Ses films mettent les femmes au centre de l’histoire et parlent de sujets sociaux importants, le tout sous un angle critique et direct. La section Symposium, pour sa part, s’intéressera au sujet ʺUn féminisme hésitant : femmes cinéastes d’Europe centrale et orientaleʺ à travers 26 films et 9 conférences-débats. Le pays auquel est dédié cette année un gros plan est la République tchèque.

En plus des projections, goEast organise des activités industrie et des rendez-vous pédagogiques. La toute nouvelle section OPPOSE OTHERING ! sensibilisera le public à la question des droits de l’Homme à travers cinq films projetés en avant-première mondiale, réalisés par des binômes de jeunes réalisateurs. En outre, la nouvelle édition du East-West Talent Lab permettra à 30 professionnels du secteur d’en savoir plus sur l’industrie cinématographique par le biais de débats, d’ateliers de pitching et de cours. Enfin, la 3e édition de Jeunes Réalisateurs pour la Paix aura pour but de réunir les cinéastes originaires de zones qui ont été/sont affectées par un conflit armé.

(Traduit de l'anglais)

Warsaw
EPI Distribution
LIM
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss