Corps et âme (2017)
Laissez bronzer les cadavres (2017)
La Belle et la meute (2017)
The Square (2017)
Handia (2017)
Valley of Shadows (2017)
Spoor (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

CANNES 2017 Quinzaine des Réalisateurs

email print share on facebook share on twitter share on google+

9 Européens pour la Quinzaine des réalisateurs

par 

- Cinq cinéastes français, trois italiens et un lituanien en vitrine à la Quinzaine. Claire Denis, Dumont, Garrel, Ferrara et Gitaï en tête d'affiche

9 Européens pour la Quinzaine des réalisateurs
Jeannette, l'enfance de Jeanne d'Arc de Bruno Dumont

Une impressionnante colonne vertébrale franco-américano-italienne, une diversité de genres cinématographiques et plusieurs grands cinéastes rehaussant un programme irrigué de nombreux films très proche de la réalité : telles sont les premières tendances émergeant de la sélection de la 49e Quinzaine des réalisateurs qui se déroulera du 18 au 28 mai dans le cadre du 70e Festival de Cannes. Présentés ce midi à Paris par le délégué général Edouard Waintrop, les 19 longs métrages au menu (dont cinq premiers films, sept signées par des réalisatrices et trois documentaires) font la part belle aux oeuvres européennes qui comptent neuf cinéastes en vitrine.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

La France est en pole position avec cinq représentants, dont trois sont des célébrités incontournables du cinéma d'auteur mondial : Claire Denis qui ouvrira cette édition de la section parallèle cannoise avec Un beau soleil intérieur [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(ex Des lunettes noires) qui a été annoncé comme une comédie (la première incursion dans le genre de la réalisatrice), Bruno Dumont et sa comédie musicale Jeannette, l'enfance de Jeanne d'Arc [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Bruno Dumont
fiche film
]
, et Philippe Garrel avec L'Amant d'un jour [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
. Les accompagnent Carine Tardieu avec Otez-moi d'un doute [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(avec notamment au casting les Belges Cécile de France et François Damiens) et le documentaire Nothingwood [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Sonia Kronlund (centré sur un acteur-producteur-réalisateur très prolifique et très connu en Afghanistan, mais totalement inconnu ailleurs). 

La Quinzaine des réalisateurs confirme son penchant pour le cinéma italien avec trois films de la génération montante : le premier long de Roberto De Paolis (Cuori Puri [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Roberto De Paolis
fiche film
]
) et les second longs de Jonas Carpignano (A Ciambra [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Jonas Carpignano
fiche film
]
; coproduit par la France et l'Allemagne) qui avait été découvert en 2015 à la Semaine de la Critique avec Mediterranea [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Jonas Carpignano
fiche film
]
, et de Leonardo di Costanzo (L'intrusa [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
; coproduit par la Suisse et la France), documentariste passé à la fiction avec L'intervallo [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Leonardo Di Costanzo
fiche film
]
(prix FIPRESCI de la section Orizzonti à Venise en 2012).

La présence européenne est complétée par le Lituanien Sharunas Bartas avec Frost [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Sharunas Bartas
fiche film
]
(coproduit par la Lituanie, la France, l'Ukraine et la Pologne), le cinéaste enregistrant sa troisième sélection à la Quinzaine après 2005 et 2015, et avec la Zambienne Rungano Nyonidont le premier long métrage, I Am Not A Witch [+lire aussi :
critique
interview : Rungano Nyoni
fiche film
]
a été produit par le Royaume-Uni et la France. 

Seront aussi dévoilés six films nord-américains (dont cinq venus des Etats-Unis incluant le nouvel opus de Sean Baker et un documentaire d'Abel Ferrara, auxquels s'ajoutent un titre canadien), deux asiatiques (un premier long indonésien et un documentaire de l'Israélien Amos Gitaï) et un colombien, pour une sélection 2017 dont la géographie globale est assez incroyablement resserré mais qui promet un mélange de genres assez large, du conte dystopique de guerre civile dans New York à l'immersion dans la communauté gitane en Calabre, du monde du rodéo aux sorcières africaines, de la comédie (deux au programme) à la comédie musicale adaptée de Charles Péguy, le tout pour finir en clôture avec Patti Cake$, sensation du Sundance.

Reste à voir maintenant quels ajouts la Sélection Officielle fera à sa compétition et au Certain Regard pour deviner quels films ont préféré un voyage à Venise et à Toronto à l'énergie vibrante d'une exposition à la Quinzaine des Réalisateurs cannoise.

Pour mémoire, le Carrosse d'Or décerné par la SRF sera remis cette année au réalisateur allemand Werner Herzog (news) qui a choisi de projeter Bad Lieutenant et qui a demandé à dialoguer ensuite avec de jeunes cinéastes (qui seront Alice Diop, Arthur Harari et Guillaume Brac).

Longs-métrages :

Un beau soleil intérieur [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 - Claire Denis (France) (film d'ouverture)
A Ciambra [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Jonas Carpignano
fiche film
]
 - Jonas Carpignano (Italie/France/Allemagne)
Alive in France [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 - Abel Ferrara (Etats-Unis/France)
L'Amant d'un jour [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 - Philippe Garrel (France)
Bushwick - Cary Murnion, Jonathan Milott (Etats-Unis)
Cuori Puri [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Roberto De Paolis
fiche film
]
 - Roberto De Paolis (Italie)
The Florida Project - Sean Baker (Etats-Unis)
Frost [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Sharunas Bartas
fiche film
]
 - Sharunas Bartas (Lithuanie/France/Ukraine/Pologne)
I Am Not A Witch [+lire aussi :
critique
interview : Rungano Nyoni
fiche film
]
 - Rungano Nyoni (Royaume-Uni/France/Allemagne)
Jeannette, l'enfance de Jeanne d'Arc [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Bruno Dumont
fiche film
]
 - Bruno Dumont (France)
L'intrusa [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 - Leonardo Di Costanzo (Italie/Suisse/France)
La defensa del dragón - Natalia Santa (Colombie)
Marlina: The Murderer in Four Acts (Marlina si pembunuh dalam empat babak) - Mouly Surya (Indonésie)
Mobile Homes - Vladimir de Fontenay (Canada/France)
Nothingwood [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 - Sonia Kronlund (France/Germany)
Ôtez-moi d'un doute [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 - Carine Tardieu (France/Belgique)
The Rider - Chloé Zhao (Etats-Unis)
West of the Jordan River (Field Diary Revisited) [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 - Amos Gitai (Israël/France)
Patti Cake$ - Geremy Jasper (Etats-Unis) (film de clôture)

Séances spéciales:

L'Usine de rien [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Pedro Pinho
fiche film
]
 - Pedro Pinho (Portugal)

Courts-métrages :

Água mole - Laura Gonçalves, Alexandra Ramires (Portugal)
La Bouche - Camilo Restrepo (Colombie)
Copa-loca - Christos Massalas (Grèce)
Crème de menthe - David Philippe Gagné, Jean-Marc E. Roy (France)
Farpões, baldios - Marta Mateus (Portugal)
Min börda - Niki Lindroth von Bahr (Suède)
Nada - Gabriel Martins (Brésil)
Retour à Genoa City - Benoit Grimalt (France)
Tijuana Tales - Jean-Charles Hue (France)
Cherries (Tresnje) - Dubravka Turić (Croatie)

(Traduit de l'anglais)

Warsaw
EPI Distribution
LIM
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss