Thelma (2017)
Nico, 1988 (2017)
The Charmer (2017)
Muchos hijos, un mono y un castillo (2017)
L'Usine de rien (2017)
Out (2017)
Soleil battant (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

JIHLAVA 2017 Prix

email print share on facebook share on twitter share on google+

Ji.hlava récompense des documentaires sur l’actualité politique européenne

par 

- Au terme de la 21e édition du Festival du documentaire de Ji.hlava, les prix principaux ont été décernés à des oeuvres est-européennes à contre-courant de l’opinion dominante de leurs pays respectifs

Ji.hlava récompense des documentaires sur l’actualité politique européenne
Le réalisateur Piotr Stasik, avec le Prix du meilleur film documentaire d’Europe centrale et de l’Est pour Opera About Poland (© JIDFF)

Le Festival du documentaire de Jihlava, consacré aux documentaires tchèques, d’Europe de l’est et du monde, s’est clôturé dimanche 29 octobre. Pendant la cérémonie tenue au cinéma DKO le samedi, le jury a décerné pas moins de 21 prix, la plupart pour des films européens.

La réalisatrice lettone Laila Pakalnina a remis le prix de la section la plus prestigieuse de l’événement, Opus Bonum, au Russe Dmitry Bogobulov pour The Wall, un travail qui examine le culte toujours existant voué à Joseph Staline. Pakalnina a loué le fait que le film “utilise le langage cinématographique pour exprimer l’inexplicable”. Bogobulov, qui ne pouvait pas être présent pour la cérémonie, a déclaré qu’en tant que Russe, il est important pour lui de partager ses vues avec le reste des Européens et le public tchèque : “Plus on le fait, moins il y aura de murs dans le monde”. 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

La section Between The Seas de la compétition a été créée pour mettre à l’honneur des films réalisés dans des pays “de la Mer Baltique à la Mer Adriatique” qui attirent rarement l’attention des programmateurs des grands festivals de cinéma ailleurs en Europe et dans le monde, selon le directeur du festival, Jihlava Marek Hovorka. Les membres du jury international, Illia GladshteinNicole BrenezRobert KirchhoffThomas A Østbye and Tiffany Pritchard, ont remis le Prix du meilleur documentaire d’Europe centrale et de l’Est 2017 à Opera About Poland de Piotr Stasik. Ce documentaire expérimental, qui évoque la force influence de l’extrême droite, fondée sur le nationalisme catholique, dans les mentalités des Polonais, a été produit “car la situation en Pologne se rapproche chaque jour un peu plus de l’époque communiste”, selon Stasik. La mention spéciale a été décernée à People Pebble de Jivko Darakchiev et Perrine Gamot, qui a particulièrement impressionné les jurés avec ses expérimentations visuelles. 

Le grand gagnant de la section Czech Joy – qui réunit une sélection de documentaires tchèques – est Czech Journal: The Limits of Work d’Apolena Rychlíková, qui est également reparti avec le Prix du public. Les membres du jury, Alice KrajčírováAndrea HanáčkováKrištof KinteraMiroslav JanekRozálie Kohoutová et Tomáš Bojar, ont salué Saša Uhlová, une journaliste tchèque qui a passé six mois à explorer les conditions de travail des employés les moins bien payés du monde, et qui a ensuite produit une série de récits qui forment la base du film. Selon le jury, elle “a réussi à regarder la réalité quotidienne de travailleurs exploités de manière honnête, sagace et pleine d’empathie, sans considérations partisanes”. Rychlíková a déclaré que son prix était dédié à “tous les héros du monde capitaliste”.

Voici le palmarès complet du 21e Festival de Ji.hlava :

Opus Bonum

Meilleur film documentaire 2017
The Wall – Dmitry Bogolubov (Russie) (moyen-métrage)

Between the Seas

Meilleur documentaire d’Europe centrale et de l’Est
Opera About Poland – Piotr Stasik (Pologne) (moyen-métrage)
Mention spéciale
People Pebble – Jivko Darakchiev, Perrine Gamot (Royaume-Uni/France) (court-métrage)

Czech Joy

Meilleur documentaire tchèque
Czech Journal: The Limits of Work Apolena Rychlíková (République tchèque)
Mention spéciale
The Last Shift of Thomas Hisem – Jindřich Andrš (République tchèque) (court-métrage)
Everything Has Its Own Time – Viola Ježková (République tchèque) (court-métrage)

Prix du jury étudiant
Milda – Pavel Křemen (République tchèque)

Fascinations

Meilleur documentaire expérimental
Boat People – Sarah Wood (Royaume-Uni) (court-métrage)
Mention spéciale
The End of Time – Milcho Manchevski (Cuba/États-Unis) (court-métrage)

Fascinations: Exprmntl.cz 

Meilleur Documentaire expérimental tchèque
Can – Lucie Navrátilová (République tchèque) (court-métrage)
Mention spéciale
Tradition – Kateřina Turečková (République tchèque) (court-métrage)

First Lights

Meilleur premier film documentaire
Meteors [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Gürcan Keltek
fiche film
]
 – Gürcan Keltek (Turquie/Pays-Bas)
Panoptic – Rana Eid (Liban/Émirats Arabes Unis)

Prix du jury étudiant
The Making of Justice Sarah Vanhee (Belgique)

Short Joy - Meilleur court-métrage documentaire 
Interiors & Exteriors – Ashique Mostafa (Bangladesh)

Meilleur témoignage politique
Last Men in Aleppo [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 – Feras Fayyad (Danemark/Syrie/Allemagne)

Meilleur témoignage sur la connaissance
Panic Attack – Ernesto Ardito (Argentine)

Meilleur témoignage sur la nature
Nature: All Rights Reserved – Sebastian Mulder (Pays-Bas) (court-métrage)

Prix du Public
Czech Journal: The Limits of Work – Apolena Rychlíková 

Prix de la meilleure contribution au cinéma mondial
Marcel Ophüls

Prix Respekt Award du meilleur sujet télévisé, web ou vidéo tchèque de l’année
Ruličkáři – Janek Rubeš 

Prix Silver Eye
Sand and Blood [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 – Matthias Krepp (Autriche)

Meilleure affiche du festival/Prix de l’identité du festival + Prix du Public
Festival international du documentaire Beldocs

(Traduit de l'anglais par Florian Etcheverry)

ArteKino
Unwanted_Square_Cineuropa_01
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss