La enfermedad del domingo (2018)
Lemonade (2018)
Nico, 1988 (2017)
Arrhythmia (2017)
Sonate pour Roos (2016)
Jusqu'à la garde (2017)
9 Doigts (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FINANCEMENT France

email print share on facebook share on twitter share on google+

L'avance du CNC pour Disco Boy de Giacomo Abbruzzese

par 

- Le CNC soutiendra aussi les premiers longs métrages d’Antoine de Bary, Nora Martirosyan, Romain de Saint-Blanquat et Céline Rouzet

L'avance du CNC pour Disco Boy de Giacomo Abbruzzese
Le réalisateur Giacomo Abbruzzese

Cinq projets de premiers longs métrages ont été retenus lors de la dernière session 2017 du premier collège de l’avance sur recettes du CNC. Parmi eux se distingue Disco Boy de Giacomo Abbruzzese qui avait permis au cinéaste de participer à la Résidence de la Cinéfondation du Festival de Cannes et qui avait remporté le prix Arte International du Village des Coproductions du Festival de Cinéma Européen des Arcs 2015. Produit par Juliette Sol pour les Français de Stromboli Films et coproduit par la société italienne Dugong Films, le film retracera l'épopée d'un soldat qui va devenir danseur, son long voyage truffé d'embûches vers la France, son engagement dans la Légion étrangère, puis le monde des night-clubs parisiens. 

Le CNC soutiendra également L’Enfant roi (Le Déserteur) d’Antoine de Bary, remarqué avec le court métrage L’Enfance d’un chef (Semaine de la Critique à Cannes en 2016, mention spéciale de la première œuvre à Clermont-Ferrand en 2017, bientôt à l’affiche de MyFrenchFilmFestival). Ecrit par le réalisateur et Elias Belkeddar, le scénario de son premier long est un récit inversé du passage à l’âge adulte d’un jeune homme qui se traduit par l’effondrement de tous ses succès. Acteur d’une vingtaine d’années, il a connu la gloire, le travail et l’argent avant d’être majeur. Tout s’est arrêté il y a bien longtemps et le monde autour de lui se dérègle petit à petit… Passé par programme Next Step de la Semaine de la Critique cannoise, le projet sera produit par Iconoclast Films.

Une avance sur recettes a aussi été attribuée à Jardin noir, ciel bleu de l’Arménienne Nora Martirosyan, qui a signé le scénario avec Emmanuelle Pagano. Le pitch ? Un aéroport sans avion, un territoire inexistant, une frontière invisible. Un enfant, une jeune fille et un étranger cherchent une issue. Sélectionné notamment à la Fabrique des Cinémas du Monde, à Open Doors à Locarno, aux Ateliers d’Angers, au Jerusalem Film Lab et à l’Atelier de la Cinéfondation du Festival de Cannes 2014 (avec le prix Arte International à la clé), le projet est piloté par Julie Paratian pour Sister Productions.

Enfin, le CNC appuiera également Anti yéyé de Romain de Saint-Blanquat et 140 km à l’ouest du paradis de Céline Rouzet.

VisionsDuReel_Home
Let's CEE
Finale Plzen
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss