Foxtrot (2017)
Smuggling Hendrix (2018)
Las distancias (2018)
Lemonade (2018)
La enfermedad del domingo (2018)
Transit (2018)
Grain (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FINANCEMENTS France

email print share on facebook share on twitter share on google+

L’Adieu à la nuit d’André Téchiné pour Arte France Cinéma

par 

- Diao Yi'nan, Gaspar Noé et le duo Rana Kazkaz - Anas Khalaf seront aussi coproduits par la chaîne franco-allemande

L’Adieu à la nuit d’André Téchiné pour Arte France Cinéma
Le réalisateur André Téchiné

Le premier comité de sélection de l'année 2018 d’Arte France Cinéma (piloté par Olivier Père) a choisi de s'engager en coproduction et en préachat sur quatre projets. Parmi eux se distingue L’Adieu à la nuit qui sera le 26e long d’André Téchiné (sélectionné six fois en compétition à Cannes, trois fois à Berlin et une fois à Venise) et qui sera interprété par Catherine Deneuve (qui retrouvera le cinéaste pour la 8e fois), le Suisse Kacey Mottet Klein (Shooting Star 2016 de l’European Film Promotion, nominé aux César 2013 et 2017 du meilleur espoir pour L’enfant d’en haut [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Ursula Meier
fiche film
]
et Quand on a 17 ans [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : André Téchiné
fiche film
]
), Oulaya Amamra (César et prix Lumières 2017 pour Divines [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Houda Benyamina
fiche film
]
) et Kamel Labroudi. Co-écrit par le réalisateur avec Léa Mysius (Ava [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Léa Mysius
fiche film
]
), le scénario (qui s’est appuyé sur les entretiens du grand reporter David Thomson avec des jeunes ayant rejoint Daech) tourne autour d’une question : que peut-on quand la personne qu’on aime le plus devient un ennemi de la République ? C’est le dilemme de Muriel (Deneuve) face à son petit-fils Alex (Mottet Klein). La production sera assurée par Olivier Delbosc pour Curiosa Films.

Arte France Cinéma a également sélectionné Wild Goose Lake du Chinois Diao Yi’nan (Ours d’or à Berlin en 2014 pour Black Coal) qui sera coproduit par la société parisienne Memento Films Production. Interprété par Hu Ge, Tang Wei, Liao Fan (à qui Black Coal avait valu la couronne de meilleur acteur à Berlin) et Kwei Lun-Mei, le film racontera l’histoire d’un voleur au centre d’une chasse à l’homme et sa tentative désespérée de rédemption.

Arte France Cinéma soutiendra aussi le prochain opus (encore sans titre et à l’intrigue tenue secrète) de Gaspar Noé (Seul contre tous, Irréversible, Enter the Void [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
et Love [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
), coproduit avec Rectangle Productions, Wild Bunch et Les cinémas de la Zone.

Le quatrième sélectionné de cette session est Le Traducteur, qui sera le premier long des Syriens Rana Kazkaz et Anas Khalaf. Soutenu par l’Atelier de la Cinéfondation, ce projet qui associe en production Georges Films (France), Synéastes Films (Syrie, Jordanie), Manderley Films (Allemagne) et le Doha Film Institute, a reçu l’an dernier le Prix Arte International au Festival de Cannes. Interprété par Ziad Bakri, le film plongera en mars 2011, alors que la révolution syrienne débute. Un traducteur réfugié politique en Australie, décide de retourner illégalement en Syrie et de tout risquer pour libérer son frère arête par le régime d’Assad.

Pour mémoire, Arte France Cinéma soutient notamment les prochains films de Nuri Bilge Ceylan, Jia Zhangke, Alice Rohrwacher, Mia Hansen-Love, Kleber Mendonça Filho, Olivier Assayas, Pawel Pawlikowski, Philippe Faucon, Leos Carax, Corneliu Porumboiu, Nadav Lapid, Cédric Kahn, Claire Burger, Mati Diop, Arthur Harari, Mikhaël Hers, Emmanuel Mouret, Gustave Kervern et Benoît Delépine, Quentin Dupieux, Christophe Honoré, Benoît Jacquot, Rabah Ameur-Zaïmèche, Mohamed Ben Attia, Nicolas Pariser, Jean-Bernard Marlin, Jayro Bustamante, Hafsia Herzi, Dror Moreh et des duos Caroline Poggi - Jonathan Vinel et - Felipe Barbosa - Clara Linhart, ainsi que des films d’animation signés Florence Miailhe et Michel Ocelot.

Basque Cannes
Jihlava Film Fund
CICAE
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss