Foxtrot (2017)
Smuggling Hendrix (2018)
Las distancias (2018)
Lemonade (2018)
La enfermedad del domingo (2018)
Transit (2018)
Grain (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

PRIX Autriche

email print share on facebook share on twitter share on google+

The Best of All Worlds et Mademoiselle Paradis brillent aux Prix du cinéma autrichien

par 

- À la 8e cérémonie des prix, organisée par l’Académie du cinéma d’Autriche, les deux films se sont partagés une bonne partie des 16 trophées en jeu

The Best of All Worlds et Mademoiselle Paradis brillent aux Prix du cinéma autrichien
Les gagnants des Prix du cinéma autrichien

Mercredi soir, à Grafenegg, l’Académie du cinéma d’Autriche a organisé la 8e cérémonie des Prix du cinéma autrichien. Deux films se sont partagés une bonne partie des 16 trophées en jeu : The Best of All Worlds [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du débutant Adrian Goiginger, qui s’est inspiré d’événements de son enfance pour en écrire le scénario, a gagné les prix du meilleur film, de la meilleure mise en scène, du meilleur scénario et deux prix d’interprétation importants : pour sa performance dans le rôle d’une mère toxicomane déchirée entre son addiction et son amour pour son fils, Verena Altenberger a eu le prix de la meilleure actrice ; Lukas Miko a obtenu le prix du meilleur acteur dans un second rôle. Ce dernier a été salué par une standing ovation quand il a lu l’appel des 248 professionnels du cinéma autrichiens (réunis sous le hashtag #KlappeAuf) contre l’incitation à la haine, en réaction à la situation politique actuelle du pays.

Si les trois prix principaux lui sont passés sous le nez, Mademoiselle Paradis [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Barbara Albert
fiche film
]
de Barbara Albert, sur un pianiste aveugle du XVIIIe siècle appelé Resi, a été le deuxième grand gagnant de la soirée, avec cinq trophées sur les 14 pour lesquels le film concourait. Maresi Riegner a été élue meilleure actrice secondaire pour son personnage de servante, Veronika Albert meilleure costumière. Helene Lang a eu le prix des meilleurs maquillages. Katharina Wöppermann a été récompensée pour ses décors. La directrice de la photographie du film, Christine A Maier, primée également, a appelé dans son discours de remerciements plus de jeunes femmes à se diriger vers les métiers du cinéma.

Untitled [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, le dernier film de feu Michael Glawogger, terminé après sa mort par Monika Willi, a été désigné meilleur documentaire, en plus d’être distingué pour ses musiques (Wolfgang Mitterer), son montage (Monika Willi) et pour sa qualité sonore (grâce au travail de quatre spécialistes du son).

Pendant la cérémonie, scandée par les discours contre l’intolérance et le racisme, les co-présidents de l’Académie du cinéma d’Autriche, l’actrice Ursula Strauss et le réalisateur Stefan Ruzowitzky, ont ainsi pris position : “L’essence de notre profession, c’est l’empathie. C’est pourquoi nous ne pouvons pas comprendre pourquoi certains hommes politiques ne font preuve d’aucune empathie”.

Palmarès complet des Prix du cinéma autrichien 2018 :

Meilleur film
The Best of All Worlds [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
– Adrian Goiginger (Autriche/Allemagne)

Meilleur documentaire
Untitled [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
– Michael Glawogger et Monika Willi (Autriche/Allemagne)

Meilleur court-métrage
Mathias – Clara Stern 

Meilleure actrice
Verena Altenberger – The Best of All Worlds 

Meilleur acteur
Lars Eidinger – The Bloom of Yesterday [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 (Autriche/Allemagne)

Meilleure actrice dans un second rôle
Maresi Riegner – Mademoiselle Paradis [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Barbara Albert
fiche film
]
 (Autriche/Allemagne)

Meilleur acteur dans un second rôle
Lukas Miko – The Best of All Worlds 

Meilleure mise en scène
Adrian Goiginger – The Best of All Worlds 

Meilleur scénario
Adrian Goiginger – The Best of All Worlds 

Meilleure photographie
Christine A Maier – Mademoiselle Paradis 

Meilleurs costumes
Veronika Albert – Mademoiselle Paradis

Meilleurs maquillages
Helene Lang – Mademoiselle Paradis 

Meilleure musique originale
Wolfgang Mitterer – Untitled

Meilleur montage
Monika Willi – Untitled 

Meilleurs décors
Katharina Wöppermann – Mademoiselle Paradis

Meilleur son
Manuel Siebert (son en prise directe), Matz Müller et Erik Mischijew (design sonore), Tobias Fleig (mixage) – Untitled

(Traduit de l'anglais)

Basque Cannes
Jihlava Film Fund
CICAE
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss