Patser - Gangsta (2018)
Figlia mia (2018)
The Real Estate (2018)
La prière (2018)
Kissing Candice (2017)
L'Apparition (2018)
Gaspard va au mariage (2018)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

BERLIN 2018 Marché / France

email print share on facebook share on twitter share on google+

Pyramide International à la puissance 16 à l’EFM

par 

- La société française prévendra notamment à Berlin sept films en post-production dont les prochains Philippe Faucon et Sergei Loznitsa

Pyramide International à la puissance 16 à l’EFM
Le réalisateur Sergei Loznitsa (© M. Petit/FDC)

C’est armée d’un copieux line-up de 16 titres que la société française de ventes Pyramide International (dirigée par Eric Lagesse) se présentera à l’European Film Market du 68e Festival de Berlin (du 15 au 25 février). L'équipe d'Agathe Valentin misera en particulier sur cinq films en projection de marché et sur sept longs en post-production incluant en particulier Donbass de l’Ukrainien Sergei Loznitsa (lire l’article) qui avait brouillé les pistes sur les dates exactes de tournage pour des questions de sécurité liées à son explosif sujet, et Amin, le nouvel opus de Philippe Faucon (lire l’article - avec Emmanuelle Devos en tête d’affiche) après le grand succès de Fatima [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Philippe Faucon
fiche film
]
.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)IDW Supsi Internal

Au rayon des œuvres en post-production se distinguent également les premiers longs L’ordre des médecins de David Roux (article - avec Jérémie Renier, Zita Hanrot et Marthe Keller au casting) et The Harvesters d’Etienne Kallos (cinéaste de nationalité grecque et sud-africaine, sélectionné à Cannes en 2006 dans la compétition de la Cinéfondation avec Doorman et vainqueur à Venise du Lion d’Or 2009 du meilleurcourt avec Firstborn). Centré sur un adolescent dont les parents, fondamentalistes chrétiens, ramènent dans leur ferme un orphelin mystérieux et manipulateur, ce dernier film a été produit par la société parisienne Cinéma Defacto avec les Sud-Africains de Spier Films, les Polonais de Lava Films et les Grecs d’Heretic.

Pyramide prévendra aussi à Berlin le documentaire Le grand bal de Laetitia Carton,Une histoire de l’art de Lucas Bernard (article - avec Swan Arlaud et Charles Berling)etla production majoritaire française Sibel du duo Çagla ZencirciGuillaume Giovanetti (un film dont l’intrigue a pour cadre la Turquie et qui est piloté par la France via Les Films du Tambour avec les Allemands de Riva Filmproduktion, les Luxembourgeois de Bidibul Productions, les Turcs de Mars Prodüksiyon et la structure parisienne Reborn Production, en association entre autres avec Eurimages). 

A signaler qu’une projection de marché uniquement sur invitations est prévue pour Vierges (Virgins) de Keren Ben Rafel. Le premier long de la cinéaste (diplômée de la Fémis et basée entre Paris et Israël) plonge dans une petite ville sur la côte nord d’Israël où tout semble être arrêté, en attente. Un immobilisme et une résignation contre lesquels Lana, adolescente révoltée, s'est jurée de lutter. Mais elle est loin d’imaginer que c’est la rumeur d’une sirène qui va réveiller sa ville de sa torpeur et lui permettre enfin de vivre… Produit par la société parisienne Avenue B Productions, le film est coproduit par les Belges de Frakas Productions et les Israéliens de Artza Productions et de United King.

Enfin, Pyramide va également projeter au marché berlinois le très rafraichissant Gaspard va au mariage [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Antony Cordier
fiche film
]
d'Anthony Cordier qui est actuellement à l’affiche en France, La fête est finie [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Marie Garel Weis, Luna [+lire aussi :
critique
fiche film
]
d’Elsa Diringer et Retour à Bollène de Saïd Hamich.

Swiss Film Berlin
WBI Berlinale
EFM_HOME
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss