The Square (2017)
Mademoiselle Paradis (2017)
One Step Behind the Seraphim (2017)
L'Usine de rien (2017)
A Ciambra (2017)
Corps et âme (2017)
Le Caire Confidentiel (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

CANNES 2002 Palmarès

email print share on facebook share on twitter share on google+

Courts, victoire d´un hongrois

par 

- Esó Után de Péter Mészáros a conquis le Jury présidé par Martin Scorsese

Dans une sélection qui comprenait onze oeuvres, la Palme d´Or des courts-métrages du Festival de Cannes a été remportée par Esó Után de Péter Mészáros. Le film du réalisateur hongrois a été considéré le travail le plus incisif, le plus apprécié même du public. Un film qui, malgré sa brièveté - quatre minutes et demi - arrive à être intense et touchant. Peu d´images montées avec habileté pour raconter la triste histoire d´une femme qui s´enfuit à bicyclette, en s´éloignant ainsi de l´homme qui la battait. Mais les appels continus de ce dernier la convainquent, finalement, à revenir sur ses pas. Non seulement les images sont très efficaces, mais la préSence de sons, de bruits et enfin de la musique qui clôt le court, suggèrent une atmosphère sombre et désespérée.
Le prix du Jury a été, quant à lui attribué ex aequo, à une sympathique animation canadienne The Stone of Folly de Jesse Rosenweet et au film indien A very very silent film de Manish Jha. Le premier raconte d´un laboratoire qui fait des expérimentations sur les humains, et où un jour est entreprise la «reproduction de la folie». Pour le second film il s´agit d´une œuvre muette composée d´une seule séquence en plan fixe sur l´atroce quotidienneté de la mort le long des routes du pays.

San Sebastian Report
Jihlava
Focal Production Value
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss