The Square (2017)
Blue My Mind (2017)
Ni juge, ni soumise (2017)
The Charmer (2017)
Mademoiselle Paradis (2017)
Le Caire Confidentiel (2017)
One Step Behind the Seraphim (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

RÉALISATEURS Espagne

email print share on facebook share on twitter share on google+

"Non, surtout pas raciste"

par 

- Pedro Almodovar récuse les accuses de l’écrivain Tahar Ben Jelloun qui a défini “anti-arabe” le refus du réalisateur de répondre à l’invitation du Festival de Marrakech

"Non, surtout pas raciste"

«Absurde, stupide, insultant et hors de la réalité» Pedro Almodovar, Oscar 2002 comme meilleur film étranger, a répondu sans demi-mesure à l’écrivain et journaliste d’origine marocaine Tahar ben Jelloun, qui l’avait attaqué dans une lettre publiée mardi dernier sur le quotidien espagnol «La Vanguardia».
L’écrivain avait accusé de racisme le réalisateur espagnol qui n’avait pas accepté l’invitation à participer au Festival International du Cinéma de Marrakech à l’occasion duquel était prévue une rétrospective en son honneur. «Je suis vraiment très occupé – a affirmé Pedro Almodovar à l’agence de presse espagnole ABC. Pendant un moment j’ai cru qu’il s’agissait d’une blague de mauvais goût».
«Almodovar – avait écrit Ben Jelloun – fait partie d’un nombre croissant d’espagnols pleins de préjugés anti-arabes. Il a subi des pressions médiatiques et politiques de la part du Premier Ministre espagnol Josè Maria Aznar»
Tahar Ben Jelloun faisait probablement référence aux relations entre les deux pays qui dans les douze derniers mois se sont envenimées à cause des immigrations illégales entre le Nord du Maroc et le Sud de l’Espagne.
De son côté Almodovar a exprimé sa reconnaissance aux organisateurs du festival marocain en expliquant que la décision de ne pas participer à la présentation de la rétrospective était liée à des motivations «professionnelles et personnelles». Il a ensuite ajouté n’avoir pas accepté les invitations du mois d’août dernier à Telluride (Usa), à Toronto et à Jérusalem et que ce mois-ci il avait dû décliner aussi l’invitation de Rio De Janeiro et de l’Islande en occasion de la présentation de son dernier film, Parle avec elle.
Almodovar a refusé sèchement l’accusation de racisme de Ben Jelloun. «Je suis absolument pour les échanges entre les différentes cultures – a conclut le réalisateur espagnol – j’adore le peuple marocain. Je me souviens encore du jour ou j’ai vu pour la première fois la place de Yeam el Fna à Marrakesh. Une des émotions les plus fortes de ma vie. Tout ce que je raconte dans mes films est présent chaque jour dans cette place».

San Sebastian Report
Jihlava
Focal Production Value
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss