Thelma (2017)
Nico, 1988 (2017)
The Charmer (2017)
Muchos hijos, un mono y un castillo (2017)
L'Usine de rien (2017)
Out (2017)
Soleil battant (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

PRODUCTION République Tchèque

email print share on facebook share on twitter share on google+

Bathory fait parler de lui à l'écran et ailleurs

par 

Une légende a de nombreuses facettes, dit l'accroche de l'ambitieuse coproduction entreprise par Juraj Jakubisko, Bathory [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, titre qui sortira sur les écrans européens au mois d'octobre.

Cette accroche ne saurait être plus prêt de la réalité. Quelques jours après que l'épouse et productrice du réalisateur, Deana Jakubiskova, ait annoncé que le film épique entrait dans sa dernière phase de post-production, il a de nouveau fait parler de lui dans la presse, la police de Prague ayant arrêté deux hommes accusés d'avoir volé la copie-travail du film et d'avoir fait chanter Jakubiskova pour 20 000 €.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Ces hommes sont apparemment employés dans une autre maison de production, ce qui rend l'affaire d'autant plus intrigante, autant que l'est cette méga-production depuis le début.

Jakubisko, Slovaque installé à Prague, a en effet dû affronter en justice trois autres cinéastes lui disputant les droits de l'histoire de la comtesse du XVIème siècle Elizabeth Bathory, dite la comtesse sanglante, adepte de torture notoire qui a tué des dizaines de fillettes et de jeunes femmes.

Après cela, l'actrice choisie pour le rôle principal, Famke Janssen, s'est retirée du projet, mais Anna Friel est venue à la rescousse.

C'est ensuite l'argent qui a fait problème. Le film disposait d'un budget de 11M € pour un tournage dans au moins 20 endroits différents avec des centaines d'acteurs, de figurants et de costumes d'époque à leur faire porter. Au fil des huit mois de tournage, les financements sont devenus un problème – certaines professionnels de la production se plaignaient qu'on leur doive de l'argent. Les producteurs ont dit avoir résolu le problème en empruntant de l'argent.

"Mais tout cela est derrière nous", affirme Jakubiskova. "Nous avons présenté le film à l'étranger et tout le monde le compare aux épopées hollywoodiennes les plus onéreuses".

Bathory, tourné entièrement en anglais, vise justement un public international. Ce long métrage a été produit par Jakubisko Film Slovakia, Lunar Fame and Film and Music Entertainment Ltd UK et Eurofilm Hongrie, avec le soutien de la Télévision tchèque et des Fonds pour le cinéma des républiques tchèques et slovaques.

(Traduit de l'anglais)

ArteKino
Unwanted_Square_Cineuropa_01
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss