Glory (2016)
Waves (2016)
María (y los demás) (2016)
Baccalauréat (2016)
United States of Love (2016)
Personal Shopper (2016)
Zoology (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

Prix Cineuropa

email print share on facebook share on twitter share on google+

Prix Cineuropa

Règlement du Prix Cineuropa

  • Le Prix Cineuropa est attribué à un film qui, en plus de ses qualités artistiques indéniables, met en évidence l’idée du dialogue et de l’intégration européenne
  • Le Prix est attribué par un ou plusieurs rédacteurs ou collaborateurs qualifiés de Cineuropa et présents au Festival
  • Le Prix est attribué à un film produit ou co-produit par un pays participant au programme MEDIA ou membre du programme Eurimages
  • Le Prix emporte la promotion du film sur le site Cineuropa : à travers la confection d'un Film Focus (un dossier spécial consacré au film qui comprend une critique, une interview du réalisateur, la bande-annonce du film, des clips) qui apparaîtra sur notre homepage et notre newsletter quotidienne à chaque sortie du film dans un pays européen, de même que dans une newsletter spéciale qui sera envoyée à notre liste de contacts, soit plus de 50 000 souscripteurs.

Le Prix est attribué dans les festivals partenaires suivants: Festival du Cinéma Méditerranéen de Bruxelles, Festival du Cinéma Européen de Lecce, Festival du Cinéma Européen de Bruxelles, Festival Internacional du Film de Sarajevo, Lisbon & Estoril Film Festival, Festival du Cinéma Européen des Arcs, Festival du Film d'Istanbul, Festival International du Film Cinema City, Festival International du Film d'Amour de Mons.

Albüm

Albüm

Album de famille de Mehmet Can MertoğluFestival de Sarajevo 2016

Un couple marié, approchant la quarantaine, met en scène dans un album de photo une fausse grossesse pour dissimuler à son entourage qu’ils adoptent un enfant. (Film Focus)

Pikadero

Pikadero

Pikadero de Ben SharrockBrussels Film Festival 2016

Gorka approche de la trentaine et habite toujours chez ses parents. Touché par la crise qui secoue l’Espagne, il est satisfait de son poste temporaire dans une usine d'outils. Il a récemment fait la connaissance d'Ane. Du même âge que lui, elle aussi vit chez ses parents. Arrive le moment de leur première fois. Mais où aller? Tous deux ne bénéficient d'aucune intimité chez eux, et l'hôtel s'avère trop cher. Les amoureux partent alors en voiture à la recherche d'un "pikadero". Mais entre les plans d'émigration d'Ane et la peur de Gorka face à l'avenir, difficile de trouver le bon moment. (Film Focus)

Ivy

Ivy

Ivy de Tolga KaraçelikFestival del Cinema Europeo di Lecce 2016

Sarmaşık (Ivy) navigue vers son port de chargement en Égypte pour transporter des marchandises jusqu’à l’Angola. Mais lorsque le navire arrive en Égypte, il s’avère que son propriétaire n’a pas payé la taxe portuaire et que le bateau est menacé de saisie. Les autorités placent alors le navire en zone d’ancrage et une équipe de 6 personnes doit rester à bord au cas où le navire aurait besoin d’être déplacé pendant sa période de mise à l’arrêt : un opérateur de la salle de machines, un cuisinier, trois matelots, dont un qualifié, et le capitaine. L’équipage, dont les passeports sont saisis, commence alors à attendre sur le littoral égyptien pour une durée indéterminée. Lorsque les réserves en nourriture et en boisson viennent à manquer, les petites querelles deviennent des conflits de taille et le navire se transforme en un champ de bataille dans lequel débute une véritable chasse à l’homme.

Dust Cloth

Dust Cloth

Dust Cloth d'Ahu ÖztürkIstanbul Film Festival 2016

Nesrin et Hatun sont deux femmes de ménage kurdes vivant à Istanbul. Tandis que Nesrin essaye de s’en sortir avec sa petite fille dans cette grande ville, tout en cherchant à comprendre pourquoi son mari l’a quittée, Hatun rêve de s’acheter une maison dans les quartiers où elle va faire le ménage.

Le Lendemain

Le Lendemain

Le Lendemain de Magnus von HornFestival International du Film d'Amour de Mons 2016

Lorsque John retourne chez son père après avoir purgé sa peine de prison, il aspire à prendre un nouveau départ. Mais son crime reste présent dans les mémoires des habitants de la commune et semble impardonnable. Son retour attise la colère de chacun et lentement s’installe une atmosphère pesante qui laisse présager un lynchage imminent. Se sentant abandonné par ses amis et ceux qu'il aime, John perd espoir et l’agressivité qui l’avait conduit en prison refait peu à peu surface. Devant l’impossibilité d’oublier son passé, il décide de l'affronter.

Bang Gang (une histoire d'amour moderne)

Bang Gang (une histoire d'amour moderne)

Bang Gang (une histoire d'amour moderne) d'Eva HussonLes Arcs European Film Festival 2015

Biarritz, George, 16 ans, tombe amoureuse d’Alex. Pour attirer son attention, elle lance un jeu collectif où tout le lycée va découvrir, tester et repousser les limites de leur sexualité. Au milieu des scandales, des amours et de l’écroulement de leur système de valeurs, chacun gère cette période intense de manière radicalement différente.

Babai

Babai

Babai de Visar MorinaBrussels Mediterranean Film Festival 2015

L'histoire de Nori et de son père Gezim, qui sont tous les deux vendeurs de cigarettes de rue dans le Kosovo des années 1990, sous le régime Milosevic. Le père veut trouver un moyen d'émigrer vers l'Allemagne, mais le fils est prêt à tout pour ne pas être séparé de son père. Tiraillée entre le désir de vivre ensemble et la nécessité d'affronter la dure réalité, la relation père-fils va être bouleversée de manière irréversible.

Superworld

Superworld

Superworld de Karl MarkovicsSarajevo Film Festival 2015

Gabi Kovanda est une employée de supermarché qui mène une vie ordinaire entre sa famille et son travail, sa maison et son épicerie de quartier. Un jour, en rentrant du travail, sa vie se métamorphose en une fraction de seconde. Le phénomène est invisible et inaudible, mais la frappe comme la foudre : une rencontre avec Dieu. Une personne est repoussée par sa propre existence. Sans aucune cause externe, sans adversité. Comment y faire face? Comment votre entourage gère tout cela ?

Liza, the Fox-Fairy

Liza, the Fox-Fairy

Liza, The Fox-Fairy de Károly Ujj MészárosCinema City International Film Festival 2015

Depuis douze ans, Liza, une infirmière timide, prend soin de Marta, la veuve de l’Ambassadeur japonais en Hongrie. Le jour de son trentième anniversaire, Liza va au Mc Donald’s dans l’espoir d’y rencontrer quelqu’un. Pendant sa brève absence, Marta est assassinée par feu Toni Tani, l’ami imaginaire de Liza, chanteur japonais de pop des années 70. La famille de Marta dénonce Liza à la police, l’accusant d’avoir assassiné Marta pour hériter de son appartement. Ensign Zoltan est chargé d’enquêter. L’officier emménage comme locataire dans l’appartement de Liza pour pouvoir surveiller la suspecte au plus près.

Dora or The Sexual Neuroses of Our Parents

Dora or The Sexual Neuroses of Our Parents

Dora or The Sexual Neuroses of Our Parents de Stina WerenfelsBrussels Film Festival 2015

Dora est âgée de 18 ans et adore aller à la découverte. Sa mère Kristin a cessé il y a peu de lui administrer ses tranquillisants. La jeune femme handicapée mentale se jette dès lors à corps perdu dans la vie et un homme lui plaît tout particulièrement. Les deux font bientôt l'amour – alors que sa mère est épouvantée. Dora continue de rencontrer cet homme louche, qui est visiblement séduit par sa sensualité débridée. Alors que sa mère souhaite avoir un deuxième enfant sans être exaucée, Dora tombe enceinte.

Corrections Class

Corrections Class

Corrections Class d'Ivan I. TverdovskyLecce European Film Festival 2015

Après des années passées à étudier à la maison, Lena, handicapée, est impatiente de retourner à l'école. Cependant, l'attitude des enseignants en charge de la classe de besoins spéciaux la remplit bientôt d’un désenchantement cruel. Le jeune réalisateur Ivan Tverdovsky évite l'embellissement d’un drame tout à fait crédible en dépeignant la lutte inégale de l'individu face à la torpeur institutionnelle, au préjudice humain et à une société qui essaie de désarçonner les êtres différents.

The Goob

The Goob

The Goob de Guy MyhillFestival International du Film d'Amour de Mons 2015

Goob Taylor, un jeune garçon de 16 ans aide sa mère dans le café routier qu’elle tient et pour la récolte dans les champs de betteraves. Lorsqu’il croise le chemin de Eva, le petit fermier voit sa vie bouleverser…

Barbarians

Barbarians

Barbarians d'Ivan IkicFestival du cinéma méditerranéen de Bruxelles 2014

Le 17 février 2008, le Kosovo déclare son indépendance et le gouvernement serbe annonce des manifestations de masse pour que le peuple puisse exprimer son mécontentement. Luka, un adolescent difficile sur le point d’atteindre l’âge adulte, vit à Mladenovac, une ancienne ville industrielle en ruines, à deux pas de Belgrade. Avec son meilleur ami Flash, il est à la tête d’un club local de supporters de football. Lors de la visite surprise d’un travailleur social, Luka est confronté à un secret de famille : son père, qu’on pensait disparu dans le conflit kosovar, est bien vivant et veut le voir.

Angels of Revolution

Angels of Revolution

Angels of Revolution de Aleksej Fedorchenko, Lisbon & Estoril Film Festival 2014

Il y a quelque chose de pourri au nord de l'Union Soviétique. Les shamans de deux peuples indigènes, les Khanti et les Nenets de la forêt, n'ont aucune intention d'accepter la nouvelle idéologie. Afin de réconcilier deux cultures radicalement différentes, six artistes quittent la Sibérie pour les forêts autour du fleuve Ob. Menés par « Polina la révolutionnaire » ils se retrouvent vite coincés entre deux feux : la révolution qui fermente comme un tonneau de cidre contre un monde de chiens pourvus d'ailes, d'anges espiègles et de pommes de terre en forme de cœur, tous immunisés contre les diktats du nouveau régime.

Three Windows and a Hanging

Three Windows and a Hanging

Three Windows and a Hanging d'Isa QosjaFestival de Sarajevo 2014

Un regard critique sur une société qui a survécu à la guerre, obtenu son indépendance mais qui continue d'avoir du mal à respecter l’égalité entre les êtres humains. Portrait perspicace d’un village des Balkans, d’un microcosme patriarcal et de son maire, qui veut désespérément contrôler la vie du village. Portrait de maris qui se sentent contraints de faire les durs mais agissent ce faisant contre leurs intérêts émotionnels. Portrait, enfin, de rituels qui soulignent non seulement les inégalités hommes/femmes, mais aussi l’absence de liberté d’expression qui domine au sein de la communauté masculine.

Free Entry

Free Entry

Free Entry de Yvonne KerékgyártóCinema City International Film Festival 2014

Deux jeunes filles se faufilent dans le plus grand festival de musique de Hongrie. Betty et “W” ont 16 ans, elles sont sur le point de devenir des adultes. En une nuit, elles veulent faire la fête et transgresser toutes les limites.

Vis-a-Vis

Vis-a-Vis

Vis-à-Vis de Nevio MarasovićFestival de Bruxelles 2014

Un réalisateur qui prépare un nouveau film souhaite engager un acteur connu pour le rôle du père, mais celui-ci critique son scénario et l'acteur désigné pour le rôle du fils. Le réalisateur invite alors le “fils” à venir sur l’île de Vis pour travailler sur le scénario et le rôle, afin de se conforter dans son choix. L’isolement auquel les deux hommes sont confrontés sur l’île pendant l’hiver les force à lutter contre leurs frustrations, qui n’ont de cesse de se mêler au récit de manière étrange.

Macondo

Macondo

Macondo de Sudabeh MortezaiFestival du Cinéma Européen de Lecce 2014

A Vienne, dans le quartier de Simmering entre l’aéroport, l’autoroute et les rives du Danube, c’est un monde à part qui s’est formé derrière des murs de tôle ondulée : Macondo, un camp de réfugiés qui abrite 3 000 réfugiés provenant de 22 pays différents. Ramasan, 11 ans, est l’un d’entre eux. Il est venu de Tchétchénie avec sa mère et ses deux petites sœurs. Son père a été tué lors du conflit avec les Russes, c’est tout du moins ce qu’on lui a raconté. Ramasan essaie au mieux de remplacer son père, par exemple en surveillant ses sœurs ou en remettant les mèches de cheveux rebelles de sa mère sous son foulard. Mais Isa, un homme sombre qui était un ancien ami du père de Ramasan, fait soudainement irruption à Macondo et la vie du jeune garçon s’en trouve bouleversée.

Come To My Voice

Come To My Voice

Come To My Voice de Hüseyin KarabeyFestival d’Istanbul 2014

Dans un village montagnard kurde reculé, la petite Jiyan s’inquiète du sort de son père, arrêté par la police turque, qui le soupçonne de faire partie d’une guérilla. Il ne sera libéré que lorsque sa famille remettra son pistolet aux autorités. Le problème, c’est qu’il n’en a jamais possédé. Ainsi, la grand-mère de Jiyan, Berfé, n’a d’autre choix que de se lancer à la recherche d’une arme. Une longue marche va mener Berfé et Jiyan, à travers de somptueux paysages de montagne, jusque chez leurs proches et, au-delà, vers l’inconnu. Pendant ce périple, Berfé fait preuve de courage et de ténacité, et Jiyan apprend tout ce qu’il faut savoir pour survivre dans le monde des adultes.

Class Enemy

Class Enemy

Class Enemy de Rok Biček, Les Arcs Film Festival 2013

Un nouveau professeur d'allemand a des rapports de plus en plus tendus avec ses élèves du fait d'une irréconciliable différence entre leurs manières de comprendre la vie. Après le suicide d'une étudiante, les camarades de cette dernière accusent leur professeur d'être responsable de sa mort. Ils ne se rendront compte que trop tard que tout n'est pas noir ou blanc.

The Strange Little Cat

The Strange Little Cat

The Strange Little Cat de Ramon ZürcherLisbon & Estoril Film Festival 2013

Une scène familiale dans un appartement de Berlin. Les deux adolescents Simon et sa sœur Karin rendent visite à leur parents et leur petite sœur Clara, bientôt suivis par d’autres membres de cette famille élargie qui viennent dîner, ainsi que des voisins et amis présents pour diverses raisons comme réparer la machine à laver ou apporter les courses. Ils papotent et se consacrent à leurs petites activités quotidiennes, qui se transforment en véritables évènements tandis qu’ils évoquent certaines histoires sans raison apparente : des pelures d’orange qui atterrissent toujours du côté orange ou bien un étranger qui laisse inconsciemment son pied posé sur celui de sa mère pendant la projection d’un film.

Peace After Marriage

Peace After Marriage

Peace After Marriage de Ghazi AlbuliwiBrussels Mediterranean Film Festival 2013

Arafat, un New-Yorkais arabe de trente ans, habite chez ses parents qui veulent absolument lui trouver une épouse musulmane. À la recherche d'une fille et souffrant de la solitude, il essaie de draguer à New York mais sans succès. Il rencontre Kenny, un célibataire new-yorkais, beau parleur, qui devient son manager. Selon Kenny, pour Arafat la seule solution est de quitter la maison de ses parents. Mais sans argent et sans emploi, c'est impossible. Alors Kenny a une idée : un mariage pour acquérir la carte verte de résidant permanent contre de l'argent ! Mais avec une Israélienne…

With Mom

With Mom

With Mom de Faruk LončarevićFestival de Sarajevo 2013

À Sarajevo, plus de dix ans après la guerre, la jeune artiste Berina voit sa famille socialiste se décomposer alors qu’elle tente de vivre pleinement sa nouvelle sexualité, tout en acceptant la maladie en phase terminale de sa mère.

Michael Kohlhaas

Michael Kohlhaas

Michael Kohlhaas d'Arnaud des PallièresBrussels Film Festival 2013

Au XVIème siècle, quelque part dans les Cévennes, Michael Kohlhaas, un prospère marchand de chevaux, mène une vie familiale aisée et heureuse. Victime d'une injustice, cet homme pieux et intègre lève une armée et met les villes à sac pour rétablir son droit.

L'Attentat

L'Attentat

L'Attentat de Ziad Doueiri, Istanbul International Film Festival 2013

Le docteur Amin Jaafari est Arabe Israélien. Il est complètement intégré à la société de Tel-Aviv, est marié à une femme qui l’aime, a réussi une brillante carrière de chirurgien et a de nombreux amis juifs. Mais après un attentat dans un restaurant de Tel-Aviv, qui fait dix-neuf victimes, la police israélienne l’informe que sa femme était la kamikaze.

The Dead and the Living

The Dead and the Living

The Dead and the Living de Barbara Albert, Lecce European Film Festival 2013

Sita est une jeune Autrichienne d'origine roumaine qui vit à Berlin et étudie la littérature allemande à l'université. Elle fait du jogging, circule en Vespa, fait passer des auditions pour une émission censée dénicher de nouvelles stars, et quand elle aime, c'est complètement. En voyage à Vienne pour le quatre-vingt-quinzième anniversaire de son grand-père, à partir d'une vieille photo déchirée, elle découvre que ce dernier a une face cachée, une face terrible, inconfessable : il a été officier SS pendant la Seconde Guerre mondiale. Sita décide alors de rester plus longtemps à Vienne pour fouiller davantage dans les livres, les archives, les images de l'époque, et chercher à travers ce passé sa propre identité, ainsi que la possibilité du pardon.

Les Chevaux de Dieu

Les Chevaux de Dieu

Les Chevaux de Dieu de Nabil Ayouch, Mediterranean Film Festival of Brussels 2012

Nabil Ayouch trace le portrait convaincant et impressionnant d'un groupe d'enfants du quartier Sidi Moumen, dans la banlieue de Casablanca, qui finissent par devenir des terroristes – quoique leurs guides spirituels les qualifient de martyrs.

Rengaine

Rengaine

Rengaine de Rachid Djaïdani, Lisbon and Estoril Film Festival 2012

Dorcy, jeune noir chrétien veut épouser Sabrina, une jeune maghrébine. Cela serait si simple si Sabrina n'avait pas quarante frères et que ce mariage plein d'insouciance ne venait cristalliser un tabou encore bien ancré dans les mentalités de ces deux communautés: pas de mariage entre Noirs et Arabes.

La Cinquième saison

La Cinquième saison

La Cinquième saion de Jessica Woodworth et Peter BrosensFestival de Cinéma Européen des Arcs 2012

L’histoire d’un village agricole soudain frappé par une calamité naturelle et existentielle : le printemps refuse d’arriver. Le cycle de la nature est renversé. Alice, Thomas et Octave, trois enfants du village, se battent pour redonner un sens à ce monde qui s'effondre autour d'eux.

Children of Sarajevo

Children of Sarajevo

Children of Sarajevo de Aida Begic, Sarajevo Film Festival 2012

Rahima (23) et Nermin (14) sont des orphelins de la guerre de Bosnie. Leur vie dépouillée devient encore plus difficile après que Nedim soit impliqué dans une bagarre à l'école avec le fils d'un Hercule local. Cet incident déclenche une série d'événements menant Rahima à découvrir que son jeune frère mène une double vie ...

Death for Sale

Death for Sale

Death for Sale de Faouzi Bensaidi, Brussels Film Festival 2012

Trois jeunes hommes décident de dévaliser une bijouterie. Ils font partis des sans emplois désespérés de la population à la rue des villes provinciales du Maroc, vu par tous comme de petits voyous mais liés par la solidarité et l'amitié. Ils voient le braquage comme un moyen de se séparer du cycle de pauvreté qui pèse sur leur destin comme à perpétuité.

Vacuum

Vacuum

Vacuum de Giorgio Cugno, Festival del cinema europeo di Lecce 2012

Les problèmes d'une jeune mère, la fatigue, l'aliénation et l'isolation. Une tristesse qui devient maladie et peut transformer l'un des événements les plus beaux de la vie (la naissance d'un enfant) en enfer.

Extraterrestre

Extraterrestre

Extraterrestre de Nacho Vigalondo, Festival de Cinéma Européen des Arcs 2011

Mensonges et manipulation, science-fiction et vaudeville. Une comédie espagnole minimaliste, ingénieuse et jubilatoire. Prix Cineuropa au Festival des Arcs.

Une vie meilleure

Une vie meilleure

Une vie meilleure de Cédric Khan, Lisbon and Estoril Film Festival 2011

Guillaume Canet et Leïla Bekhti dans la spirale du surendettement. Amour, reves et survie économique brillamment mis en scène. Meilleur Acteur au Festival du Film de Rome et Prix Cineuropa à Estoril.

Avé

Avé

Avé de Konstantin Bojanov, Sarajevo Film Festival 2011

Coup de foudre du hasard et road movie lumineux dans une sombre Bulgarie. Un premier long découvert à Cannes et Prix Cineuropa à Sarajevo.

A Quiet Life

A Quiet Life

A Quiet Life de Claudio Cupellini, Brussels Film Festival 2011

Le second film de Claudio Cupellini est aussi son plus réussi. Après l'obtention du Prix pour le Meilleur Acteur au Festival de Rome pour Toni Servillo, le film a remporté le Prix Cineuropa au Festival du Film de Bruxelles.

Amnesty

Amnesty

Amnesty de Bujar AlimaniLecce European Film Festival 2011

Tilva Ros

Tilva Ros

Tilva Ros de Nikola LezaicEstoril Film Festival 2010

Bibliotèque Pascal

Bibliotèque Pascal

Bibliothèque Pascal de Szabolcs Hajdu, Sarajevo Film Festival 2010

La prostitution est filtrée à travers l'esprit fantasque d'une femme d'Europe orientale dans le quatrième long métrage de Szabolcs Hajdu.

Chico & Rita

Chico & Rita

Chico & Rita de Fernando Trueba et Javier MariscalFestival de Cinéma Européen des Arcs 2010

Corridor

Corridor

Corridor de Johan Lundborg et Johan Storm, Brussels Film Festival 2010

Un thriller effrayante et claustrophobe par un duo suédois avec une commande brillante du cinéma de genre. Lauréat du Prix Cineuropa au Festival du Film de Bruxelles 2010.

Desperados on the Block

Desperados on the Block

Desperados on the Block de Tomasz Emil Rudzik, Lecce Film Festival 2010

Un bâtiment de 19 étages à Munich avec 2500 étudiants du monde sert plus comme un microcosme des milliers de vies solitaires qui se croisent chaque jour dans les villes européennes.

Ordinary People

Ordinary People

Ordinary People de Vladimir Perisic, Miami International Film Festival 2010

Un premier long métrage magistral et impitoyable sur la banalisation du meurtre en temps de guerre. Un film dévoilé à Cannes et sélectionné à près de 15 festivals internationaux.

First of All, Felicia

First of All, Felicia

First of All, Felicia de Melissa de Raaf & Razvan Radulescu, Estoril Film Festifval 2009

Un premier long métrage prometteur co-dirigé par un réalisateur irlandais et un scénariste roumain, qui a remporté le Prix Cineuropa au Festival de Estoril 2009

Newsletter

Seneca's Day Lithuania

Follow us on

facebook twitter rss

Home Sweet Home