email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

Institutions – Belgique

Country Focus: Belgique

Belgique : modification du système d’aide à la production

par 

- La Fédération Wallonie-Bruxelles a décidé d’augmenter le montant des enveloppes de l’aide à la production et de créer une aide au développement

Belgique : modification du système d’aide à la production
Fadila Laanan, Ministre de l'Audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles

En 2010, le fonctionnement de la Commission de Sélection des Films, organisme chargé de l’attribution des aides à la création audiovisuelle en Fédération Wallonie-Bruxelles, connaissait une grande refonte, revoyant les montants attribués pour l’aide à la production, ainsi que la composition des commissions. Longs métrages, courts métrages et documentaires se voyaient attribuer des commissions spécifiques. Les projets de longs métrages, jusqu’ici répartis en trois collèges, et dont la dotation variait en fonction de leur classement – les films d’auteurs confirmés, classés dans le 3ème collège, pouvaient recevoir jusqu’à 650 000€ -, se voyaient répartis désormais entre deux collèges, et surtout, attribuer tous la même aide de 350 000€.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le Comité de concertation du cinéma et de l’audiovisuel et l’administration se sont penchés ces derniers mois sur le système d’aide appliqué par la Commission de sélection des films aux longs métrages de fiction, sensibles aux difficultés rencontrées par la profession dans le financement des œuvres audiovisuelles d’initiative belge. A l’issue des travaux menés par les professionnels, le Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel et la Ministre Fadila Laanan, il a été convenu d’augmenter de manière conséquente le soutien octroyé aux réalisateurs confirmés (ayant plus de deux films à leur actif), passant de 350 000 à 500 000€.

Les premiers films eux voient l’enveloppe passer de 350 000 à 425 000€, et surtout, la possibilité d’obtenir une aide au développement, qui n’existait pas jusqu’ici, poussant les producteurs à financer de façon effective le développement des projets avec les montants alloués pour les aides à la production. Cette aide de 37.500€ est donc destinée à soutenir les producteurs dans la phase la plus risquée financièrement à savoir, la réécriture du scénario, le développement artistique et la consolidation du financement du film.

Le texte définitif devrait être approuvé par le Gouvernement dans les prochaines semaines après l’examen de l’avis du Conseil d’Etat.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy