email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

Cannes 2021 – Marché du Film

Dossier industrie: L’Europe et le reste du monde

Le Marché du Film organisera des projections dans cinq pays

par 

Melbourne, Mexico, Pékin, Séoul et Tokyo accueilleront des projections en salles pour de nombreux titres sélectionnés à Cannes, au lendemain des premières officielles et réservées aux professionnels

Le Marché du Film organisera des projections dans cinq pays
Benedetta de Paul Verhoeven

Alors que les Pré-Cannes Screenings on line sont dans les startings-blocks (du 21 au 25 juin, réservées aux vendeurs et acheteurs, et sans projection des films sélectionnés dans la vitrine du 74e Festival de Cannes qui se tiendra sur la Croisette du 6 au 17 juillet), le Marché du Film (dont la traditionnelle édition se déroulera du 6 au 15 juillet) a trouvé une solution pour les professionnels de certains pays empêchés de venir à Cannes pour cause de restrictions sanitaires.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Dans une conjoncture sanitaire de plus en plus favorable en France (les masques ne sont plus obligatoires en extérieur à partir d’aujourd’hui et  le couvre-feu sera totalement levé le 20 juin avec dix jours d’avance sur le calendrier prévu), le Marché du Film a souligné que "les règles permettant aux étrangers de se rendre à Cannes viennent d’être publiées et vont permettre aux professionnels d’une grande partie du monde de participer au Marché du Film. L’Europe sera le continent le plus représenté, avec déjà 50% de sa fréquentation habituelle, et le nombre de professionnels américains progresse de jour en jour et représente déjà plus de 10% des accrédités. Le Marché proposera plus de 500 projections à Cannes et a décidé cette année d’organiser aussi des projections pour l’industrie dans 5 pays majeurs."

Ces projections seront organisées pour les acheteurs, distributeurs, plateformes et programmateurs de festivals e à Melbourne (au Cinéma Palace Como), Mexico (Cinepolis Diana), Pékin (Auditorium de l'Institut Français), Séoul (Art Nine) et Tokyo (The Film School of Tokyo et Eurolive), les 8 et 9 juillet, puis eu 12 au 16 juillet, aux lendemains des projections officielle à Cannes. Une trentaine de sélectionnés dans les différentes vitrines du Festival ont déjà donné leur accord. Parmi eux figurent les compétiteurs Benedetta [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Paul Verhoeven, Haut et Fort [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Nabil Ayouch, France [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Bruno Dumont, Julie (en 12 chapitres) [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Joachim Trier
fiche film
]
de Joachim Trier, Les Olympiades [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Jacques Audiard, Les Petrov, la grippe, etc. [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Kirill Serebrennikov, Tout s'est bien passé [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de François Ozon et Nitram de Justin Kurzel.

Figurent également sur la liste de ces projections exceptionnelles des films qui seront dévoilés à Un Certain Regard avec Onoda – 10 000 nuits dans la jungle [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Arthur Harari
fiche film
]
de Arthur Harari, Lamb [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Valdimar Jóhannsson
fiche film
]
de Valdimar Jóhansson, La civil [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Teodora Ana Mihai
fiche film
]
de Teodora Ana Mihai, Mes frères et moi [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Yohan Manca et Les poings desserrés [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 de Kira Kovalenko, ainsi que d’autres longs qui seront présentés en sélection Officielle : Serre-moi fort [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Mathieu Amalric, Jane par Charlotte [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Charlotte Gainsbourg, JFK Revisited: Through The Looking Glass de Oliver Stone, De son vivant [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Emmanuelle Bercot, Tralala [+lire aussi :
critique
fiche film
]
de Arnaud et Jean-Marie Larrieu et Les Héroïques [+lire aussi :
critique
fiche film
]
de Maxime Roy.

Un ensemble complété pour l’instant par un titre de la Quinzaine des Réalisateurs (Ali & Ava [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Clio Barnard) et par trois de la Semaine de la Critique (Une histoire d'amour et de désir [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Leyla Bouzid, Olga [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Elie Grappe
fiche film
]
de Elie Grappe et Rien à foutre [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Emmanuel Marre et Julie Le…
fiche film
]
d’Emmanuel Marre et Julie Lecoustre).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy