email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

TASTE OF CEMENT

de Ziad Kalthoum

synopsis

À Beirut, les ouvriers syriens construisent un gratte-ciel alors que, au même moment, leurs maisons en Syrie sont bombardées. La guerre au Liban est finie, mais en Syrie, elle fait encore rage. Les ouvriers sont enfermés sur le site de construction et n’ont pas le droit d’en sortir après 19h. Le gouvernement libanais a imposé un couvre-feu pour les réfugiés. Leur seul contact avec le monde extérieur est le trou à travers lequel ils passent chaque matin pour aller travailler. Coupés de leur pays d’origine, ils se réunissent le soir autour d’une petite télévision pour regarder les informations syriennes. Plongés dans l’angoisse et l’anxiété, privés de droits fondamentaux, ils continuent à croire en une vie différente. Après The Immortal Sergeant, Ziad Khaltoum revient avec un reportage déchirant sur l’exil forcé dans un monde dévasté par la guerre. Le cadrage précis, le montage original et la trame construite comme un rêve contribuent à faire de ce film une œuvre audacieuse, novatrice et engagée.

titre international : Taste of Cement
titre original : Taste of Cement
pays : Allemagne, Liban, Syrie, Émirats arabes unis, Qatar
vente à l' étranger : Syndicado (US)
année : 2017
genre : documentaire
réalisation : Ziad Kalthoum
durée : 85'
date de sortie : DE 24/05/2018
directeur de la photo : Talal Khoury
producteur : Ansgar Frerich, Eva Kemme, Tobias Siebert, Christin Luettich
production : Basis Berlin Filmproduktion, Bidayyat for Audiovisual Arts (SY)
soutien : Arab Fund for Arts and Culture, Doha Film Institute, Screen Institute Beirut
distributeurs : 3Rosen Gmbh
(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)