email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

BEFORE FATHER GETS BACK

de Mari Gulbiani

synopsis

La vallée de Pankissi est une région montagneuse de l’Est de la Géorgie, près de la frontière tchétchène. On y vivait en paix jusqu’en 1997, lorsque le wahhabisme a gagné le village Birkiani, pour se répandre ensuite dans les autres villages de la vallée. Aujourd’hui, le djihadisme est une réalité prégnante à Pankissi : c’est l’une des régions du monde qui, en pourcentage, fournit le plus grand nombre de combattants à l’Etat islamique (EI) en Syrie. Régulièrement, des hommes barbus traversent le village dans de luxueuses Jeeps noires aux vitres teintées, on annonce à des femmes que leurs fils sont décédés. Iman et Eva, deux amies musulmanes, attendent le retour de leurs pères partis travailler « à l’étranger ». Les pères d’Iman et d’Eva reviendront-ils un jour ? Beaucoup de films ont décrit les djihadistes et leur violence, mais peu ont laissé une voix aux familles qu’ils ont laissées, leurs mères, femmes et enfants.

titre international : Before Father Gets Back
titre original : Sanam mama dabrundeba
pays : Géorgie, France, Allemagne
année : 2018
genre : documentaire
réalisation : Mari Gulbiani
durée : 75'
scénario : Mari Gulbiani
directeur de la photo : Mari Gulbiani, Tato Kotetishvili, Nik Voigt
montage : Nina Graafland
producteur : Tekla Machavariani, Aleksandre Shervashidze, Stefan Tolz, Laurence Uebersfeld
production : LuFilms, Filmpunkt, Nushi Film (GE)
(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)