email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

GIÙ LE MANI

de Danilo Catti

synopsis

Le 7 mars 2008, la direction des chemins de fer suisses (CFF) annonce la privatisation de la maintenance des wagons marchandises et la délocalisation de l’entretien des locomotives. 430 ouvriers des usines Cargo CFF de Bellinzone entrent immédiatement en grève. En quelques jours naît un vaste mouvement de protestation qui touche toute la région. La «pittureria», hangar préposé au vernissage des trains, devient à la fois le centre et le symbole de la lutte. Le bras de fer qui oppose les grévistes à la direction des CFF dure trente jours. Durant cette période intense, le durcissement des positions oblige la classe politique à sortir de sa réserve: le ministre des transports doit intervenir. Le 5 avril, la direction des chemins de fer est contrainte de retirer son plan de restructuration et doit garantir le maintien des usines jusqu’en 2012. Le 7 avril, l’assemblée des travailleurs met fin à l’agitation et mandate le Comité de grève pour participer à la table ronde concordée entre les parties, afin de maintenir et de développer l’activité des usines au-delà de 2012.

titre original : Giù le mani
pays : Suisse
année : 2008
genre : documentaire
réalisation : Danilo Catti
durée : 90'
scénario : Danilo Catti
directeur de la photo : Danilo Catti
montage : Marianne Quarti, Danilo Catti
producteur : Danilo Catti
production : Associazione Treno dei sogni, TSI/Cantone Ticino
(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Privacy Policy