email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

Franz Schwartz • Directeur, Viennale

“La Viennale doit être maintenue comme elle a été et comme elle est toujours”

par 

- Le directeur actuel de la Viennale, Franz Schwartz, parle de l’esprit du festival et de l’effort fourni pour continuer après la mort de son directeur de longue date, Hans Hurch

Franz Schwartz  • Directeur, Viennale
(© Viennale)

Parmi les grands festivals destinés avant tout au public, la Viennale est un des plus anciens du monde, une référence, un événement connu pour son programme soigneusement élaboré et son attitude sans compromis par rapport au cinéma, contemporain et historique. Ces 20 dernières années, il a été guidé par un directeur visionnaire, Hans Hurch, qui est décédé soudainement à Rome, le 23 juillet cette année. La sélection de Franz Schwartz comme directeur d’intérim a pu en surprendre certains, mais le fondateur et directeur du Stadtkino de Vienne étaient très proches et partageaient la même vision artistique. Cineuropa a rencontré Schwartz pour l’interroger sur la période de transition en cours, et sur l’avenir du festival.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Cineuropa : La Viennale est un des rares festivals entièrement consacrés au public qui ait une telle importance. Comment expliquer qu’il dure dans le temps sans compétition, sans volet industrie et sans événements marché ?
Franz Schwartz : Je pense que c’est tout simplement parce que le programme est établi par une seule personne. Ces 20 dernières années, le festival a été curaté par Hans Hurch, et il a toujours consisté en un mélange de documentaires, de longs-métrages de fiction, de courts-métrages et de films importants dans une certaine mesure, comme, cette année, Three Billboards Outside Ebbing, Missouri [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
. Ça ne va pas chercher plus loin. Et comme c’est Hans qui a choisi les films sur 20 ans, les gens se sont retrouvés dans sa sensibilité en matière de cinéma et ils l’ont suivi. Je pense que c’est précisément cela, l’esprit du festival : le public, d’Autriche et d’ailleurs, ainsi que les invités du festival ont adhéré à son idée du cinéma.

Sa mort a été très soudaine, et vous avez dû vous porter volontaire pour reprendre ses fonctions. Comment vivez-vous la situation ?
Je sens qu’il est là qui me regarde, de près, et qu’il continue de me porter conseil. J’ai été très proche de Hans pendant 40 ans et nous avions la même vision du cinéma, donc il m’a été facile de compléter le programme en sélectionnant 50 ou 60 films correspondant au style du festival. Hans était très strict dans ses décisions, pas seulement par rapport au films, par rapport à tous les autres détails aussi, mais comme je savais ce qu’il pensait de tous ces éléments, du style et de l’intégrité à chercher, il a été assez facile de maintenir les choses au même niveau. J’espère que le prochain directeur sera le genre de personne qui voudra faire de même.

Le décès de Hans Hurch est survenu alors qu’il était en pleine période de sélection des films, de sorte que vous avez dû compléter le programme.
Oui. Il avait bouclé deux tiers, je crois, de la sélection. Tous les films sauf les plus récents ont été choisis par lui, de même que tous les hommages – sauf, bien sûr, celui que ses amis lui ont dédié.

Vous assurer l’intérim. Comment concevez-vous l’avenir de la Viennale ?
Mon avis est que le festival doit être maintenu comme il a été et comme il est toujours. Il nous faut juste trouver la bonne personne pour cela. Dès le jour de la clôture, nous allons commencer à ouvrir les candidatures. La mission nous échoit de trouver la bonne personne pour ce poste, quelqu’un qui soit capable de perpétuer l’esprit du festival, de maintenir le niveau et de bien travailler avec l’équipe du festival.

Quand le nom du nouveau directeur sera-t-il annoncé ?
La date-limite est la fin du mois de janvier. Nous aimerions que les choses puissent aller plus vite, mais il faut suivre la procédure, pour les candidatures et la sélection.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy