email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

Christos Loulis • Acteur

Shooting Star 2006 - Grèce

par 

Christos Loulis • Acteur

Christos Loulis appartient à une nouvelle génération d'acteurs très polyvalents. On l'a vu, récemment, dans Delivery de Nikos Panayotopoulos et Honey and the Pig (Loukoumades me meli) d'Olga Malea.

Cineuropa : Qu'est-ce qui vous a décidé à devenir acteur?
Christos Loulis : Je ne pourrais pas vraiment dire pourquoi j'ai voulu faire ce métier. Je crois que c'est parce que ce métier me permet sans doute de me laisser emporter tous les jours! Je veux dire que je suis quelqu'un qui me sert beaucoup de mon corps pour m'exprimer. Cela me donne aussi l'occasion de me confronter à mes pires craintes et enfin, je suis ravi que mon travail ne m'oblige pas à rester derrière un bureau toute la journée... Cela se rapproche de mon rève d'enfant, de ce "quand-je-serais-grand-je-serais-explorateur"...

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Quels rôles conviennent le mieux, selon vous, à votre talent ?
Les rôles que j'aime le plus sont ceux que j'ai joués au théâtre. Je pense que c'est parce qu'ils me laissent plus de temps pour étudier mon travail, du moins ce concerne vraiment le jeu. Je ne prends pas de risque en disant que le rôle de Ion, dans "Euripide", que j'ai joué avec la troupe du Théâtre National grec au Festival d'Epidavros en 2003, est mon préféré. Je dois dire que je choisis mes rôles très consciencieusement, mais j'attache aussi de l'importance à qui sont mes partenaires et à la manière dont nous allons pouvoir collaborer. Je sais que ça fait un peu cliché mais c'est vraiment comme ça que je vois les choses...

Cette nomination aux Shooting Stars est sans aucun doute une belle récompense pour votre talent et votre dur labeur. Croyez-vous que cela puisse marquer le début d'une carrière internationale ?
Oui, cela récompense mes souffrances, si l'on veut, quoique ces affres font partie de mon métier. Je veux dire par là que je n'attends pas de prix ni de décorations simplement pour avoir fait mon métier, je n'en ressens pas le besoin. D'un autre côté, je ne peux pas dire que cela ne me fasse pas plaisir de représenter la Grèce comme Shooting Star à Berlin. C'est un grand honneur, un belle expérience que j'attends avec impatience... Ainsi que les tapis rouges et tout le tralala! Quant à une éventuelle carrière internationale, il se trouve que je crois que l'Europe est un ensemble pluriculturel où de belles choses se font. Dans certains pays, comme le mien, les choses ne vont pas aussi vite qu'on le voudrait mais j'imagine que si j'ai la chance de travailler à l'étranger, j'oublierai tout de suite ces soucis...

Croyez-vous au cinéma européen? Pensez-vous qu'il faudrait le percevoir autrement?
Je ne pense pas que je changerais quoi que ce soit au cinéma européen, sauf à le rendre réellement européen et pas défini exclusivement comme français, allemand, anglais, etc...

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.