email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

Rita Linda Potyondi • Distributrice

European Distributors: Up Next! – Hongrie

par 

Rita Linda Potyondi • Distributrice

Rencontre avec la responsable de Cirko Film - Másképp Foundation, société magyare de distribution et également exploitant d’un cinéma à Budapest. Misant exclusivement sur le cinéma d’auteur international et tout particulièrement européen, la structure a notamment sorti en Hongrie par le passé des films des frères Dardenne, de Robert Guédiguian, Bruno Dumont, Fernando Leon de Aranoa, Baltasar Kormakur, Alain Corneau, Bruno Podalydès, Bertrand Bonello, Claire Denis, Ferzan Ozpetek, Catalin Mitulescu ou encore Oskar Roehler.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Cineuropa: Quelle est la philosophie de Cirko Film - Másképp Foundation ?
Rita Linda Potyondi: Nous sommes les seuls distributeurs magyars opérant sous la forme d’une fondation à but non lucratif. Nous sortons par goût des films qualifiés de difficile, pour un public ciblé et restreint, mais nous pensons surtout qu’il est important de les montrer en Hongrie. Sans compter les caissiers du cinéma Cirko-Gejzír (nous-mêmes ou des bénévoles) et le projectionniste, nous ne sommes que trois salariés. Et nous faisons tout : la programmation, l’organisation de festivals, les relations presse… En tant que fondation, nous ne pouvons pas bénéficier de subventions municipales ou autres, aussi nous nous portons candidat aux aides du Programme Media avec autant de films que possible, ainsi qu’au soutien de la Motion Picture Public Foundation of Hungary et du National Cultural Fund, mais ce sont malgré tout des montants limités.

Quel genre de films privilégiez-vous ?
Surtout ceux qui explorent les thématiques des populations discriminées : homosexuels, handicapés, minorités ethniques ou religieuses, abus familiaux... Nous ne sommes jamais impliqués dans les processus de production par manque de capacité financière ce qui explique pourquoi nous ne distribuons pas de films hongrois. Pour choisir nos films, nous allons dans les festivals, mais nous suivons aussi les line-up des vendeurs sur leurs sites Internet. Mais nous n’achetons jamais d’œuvres que nous n’avons pas visionnées, sauf exceptions comme les films des frères Dardenne.

Quels longs métrages européens avez-vous sortis cette année ?
Nous avons eu une excellente surprise avec Adam's Apples [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Anders Thomas Jensen
interview : Mads Mikkelsen
interview : Tivi Magnusson
fiche film
]
d’Anders Thomas Jensen. Le film n’était pas vraiment récent, nous n’avons pas fait de grosse promotion et il était distribué sur une seule copie, mais il est devenu ici une sorte de film culte. Nous avons également très bien travaillé avec la Palme d’Or 4 mois, 3 semaines, 2 jours [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Cristian Mungiu
interview : Oleg Mutu
fiche film
]
grâce au soutien de la critique et avec Persepolis [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Marc-Antoine Robert
interview : Marjane Satrapi, Vincent P…
fiche film
]
pour lequel nous avons distribué énormément de flyers promotionnels dans les pubs, les cinémas et les lieux culturels. Une projection au festival Anilogue avait précédé de quelques jours la sortie en salles et la bande dessinée de Marjane Satrapi a été publiée en Hongrie au même moment. Enfin, nous avons aussi connu un beau succès avec After the wedding [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Sisse Graum Jørgensen
interview : Susanne Bier
fiche film
]
de Susanne Bier. Mais nous avons également distribué Red Road [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d’Andrea Arnold, Mon frère est fils unique [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Daniele Luchetti
interview : Riccardo Tozzi
fiche film
]
de Daniele Luchetti, A Soap [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Lars Bredo Rahbek
interview : Pernille Fischer Christensen
fiche film
]
de Pernille Fischer Christensen et le documentaire Notre Pain quotidien [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
Nikolaus Geyrhalter.

Quel est votre line-up pour la fin 2008 ?
Nous allons sortir Le silence de Lorna [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Arta Dobroshi
interview : Arta Dobroshi
interview : Jean-Pierre et Luc Darde…
interview : Olivier Bronckart
fiche film
]
des frères Dardenne, Louise Michel [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Benoît Delépine et Gustav…
interview : Benoît Jaubert
fiche film
]
de Gustave de Kervern et Benoît Delépine, Ben X [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Nic Balthazar
interview : Peter Bouckaert
fiche film
]
de Nic Balthazar, Heaven’s Heart [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Simon Staho, Kira’s Reason de Ole Christian Madsen, Leo [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Josef Fares, The Green Butchers [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et Flickering Lights d’Anders Thomas Jensen et Just Another Love Story [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Ole Bornedal.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy