email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

David Kross

Shooting Star 2009 – Allemagne

par 

- David Kross La Shooting Star allemande nous parle de son rôle dans Le Liseur

David Kross

À seulement 18 ans, David Kross a déjà joué dans plusieurs grandes productions ; il n'y a en fait pas un seul de la poignée de projets qu'il a tournés qui ne soit devenu un succès, à commencer par le téléfilm Help, I'm a Boy!, dans lequel il a joué à l'âge de 12 ans. L'année d'après, il est apparu dans Adam & Eva, mais c'est son film suivant, le titre plusieurs fois primé Tough Enough [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Detlev Buck (2006), où il incarnait un adolescent qui déménage dans un quartier de Berlin plus populaire et devient un souffre-douleur dans sa nouvelle école, qui l'a fait connaître du grand public allemand.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vinrent ensuite les films pour enfants encensés par la critique et le public Hands Off Mississippi [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Buck (avec lequel Kross travaille en ce moment sur un nouveau projet) et Krabat [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Marco Kreuzpaintner, où il tient le rôle-titre et donne la réplique à Daniel Brühl. The Reader [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Stephen Daldry, récompensé aux Golden Globes et favori pour les Oscars, vient de projeter Kross sur le devant de la scène internationale. Sa sélection pour les Shooting Stars semble donc la continuation naturelle de ce beau parcours.

Cineuropa : Votre carrière a progressé rapidement. Comment la retraceriez-vous, des raisons qui vous ont fait prendre cette direction aux qualités qui vous ont permis de vous distinguer ?
David Kross : Je ne m'explique moi-même pas bien comment tout cela a pu m'arriver. J'ai toujours aimé jouer, notamment dans des pièces de théâtre. Ensuite, j'ai joué des petits rôles à la télévision et au cinéma. Après mon premier grand long métrage, Tough Enough de Detlev Buck, j'ai eu la chance de pouvoir continuer ma carrière dans le cinéma, alors je l'ai saisie et me suis efforcé d'apprendre des choses sur le cinéma en général et, naturellement, sur le métier d'acteur. Tout ce que je peux dire, c'est que j'ai beaucoup de chance d'avoir pu participer à ces projets merveilleux.

Comment avez-vous rejoint le casting de The Reader ? Qu'est -ce qui vous a plu dans le roman, ou le scénario ?
Quand j'ai entendu parler du projet pour la première fois, j'étais encore à l'école. Comme je voulais d'abord terminer ma scolarité, j'ai hésité à me rendre à l'audition, mais je connaissais le film Billy Elliot, alors quand j'ai su que c'est Stephen Daldry qui réaliserait The Reader, j'ai voulu le rencontrer.

J'ai adoré le roman de Bernhard Schlink, donc j'avais très envie d'obtenir ce rôle. Après de longues auditions, quand Stephen m'a dit que le rôle était pour moi, je suis resté sans voix. Le roman, écrit dans un style simple et limpide, raconte une histoire d'amour merveilleusement touchante. Je pense aussi que c'est un livre très important, en particulier pour l'Allemagne.

Quelles difficultés ont présentées ce rôle d'amant d'une femme plus âgée et le fait que ses émotions sont explorées à plusieurs stades de sa vie ? Comment l'avez-vous préparé ?
La première chose sur laquelle j'ai dû travailler, c'est mon anglais, qui n'était alors pas très bon – je n'aurais pas pu jouer en manquant de confiance dans ma maîtrise de la langue. Au-delà de ça, le rôle lui-même était une gageure pour moi, notamment en ce que je devais incarner mon personnage à un stade de la vie que je n'ai pas vécu – quand Michael est un étudiant de 22 ans. Je me suis beaucoup préparé pour ce film.

Qu'avez-vous appris en tournant aux côtés d'acteurs accomplis comme Kate Winslet et Ralph Fiennes ?
J'ai appris énormément ne serait-ce qu'en regardant ces deux grands acteurs au travail. Ils ont une telle passion, un tel amour pour les projets sur lesquels ils travaillent. Le réalisateur, Stephen Daldry, vient du théâtre et j'ai adoré chaque minute de notre collaboration.

Quelle est votre réaction à votre sélection parmi les Shooting Stars?
J'étais au Cambodge, sur le tournage de Same Same But Different de Detlev Buck, quand on m'a dit que j'avais été désigné Shooting Star 2009 pour l'Allemagne. J'en ai été enchanté et surpris : je ne m'attendais à rien de la sorte.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Lire aussi