email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FINANCEMENTS France

Les films aidés de la Mostra

par 

Le Centre National de la Cinématographie a annoncé hier que sept films présentés en compétition officielle au prochain Festival international de Venise avaient bénéficié d’une aide sélective de la France. Parmi ces long-métrages, trois ont obtenu l’Avance sur Recettes qui favorise depuis 1960 la réalisation des premiers films et soutient financièrement le cinéma indépendant : Un monde presque paisible de Michel Deville qui concourt pour l’attribution du Lion d’Or de la 59e Mostra, et Vendredi soir de Claire Denis qui a été sélectionné avec Un homme sans l’occident de Raymond Depardon pour le nouveau prix San Marco, récompensant les œuvres de la catégorie “ Controcorrente”. En course également pour le Lion d’Or, Au plus près du paradis de Tonie Marshall a pour sa part bénéficié de l’Aide franco-canadienne qui concerne les coproductions entre les deux pays, alors que dans la même compétition Bear’s kiss de Sergeï Bodrov a reçu l’Aide aux films en langue étrangère. Cette aide directe versée par le CNC depuis 1987 pour soutenir la réalisation de longs-métrages tournés dans une langue étrangère par des réalisateurs français ou étrangers a aussi été accordée à Lilly’s story de Robert Manthoulis, en compétition pour le prix San Marco. Enfin, Nha Fala de Flora Gomes a reçu un coup de pouce financier du Fonds Sud réservé aux cinéastes des pays en voie de développement. Par ailleurs, deux films sélectionnés à Venise ont été agréés par le CNC et bénéficient du soutien automatique à la production et à la distribution :Dom Durako de Andreï Koncalovskij et L'homme du train de Patrice Leconte.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy