email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

DISTRIBUTION Danemark

Le public danois croit en Antichrist

par 

Le public danois croit en Antichrist

Dopé par la controverse très médiatisée suscitée par le film à Cannes et par la Palme de la meilleure actrice attribuée à Charlotte Gainsbourg, Antichrist [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Lars von Trier
fiche film
]
de Lars von Trier a très bien démarré dans les cinémas danois, avec plus de 18.000 entrées en six jours dans 17 salles. Le film s'est placé au quatrième rang du box-office.

Ce film d'horreur d'auteur, distribué par Nordisk Film, est sorti le 20 mai, soit deux jours après sa projection en compétition à Cannes. Dès son premier week-end à l'écran, il a fait 9275 entrées, un nombre qui a doublé dès le mardi matin suivant (18.326 spectateurs).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

"Ce sont de très bons résultats par rapport à Manderlay [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, également lancé après son passage à Cannes (sur 26 copies en 2005), qui avait fait moins de 4000 entrées le week-end de sa sortie. Cela prouve que notre stratégie consistant à faire beaucoup de publicité autour de Cannes et à lancer le film deux jours seulement après sa projection officielle sur la Croisette a vraiment fonctionné", a déclaré Jan Lehmann, directeur marketing de Nordisk au Danemark.

Le dernier film de von Trier qui avait beaucoup plu au public danois était Dogville [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
en 2003 (109.735 entrées). Ses deux films suivants, Manderlay et The Boss of It All [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, ont tous deux fait un flop, avec seulement 21.213 et 15.340 spectateurs respectivement.

Après l'Italie et le Danemark, cette production de Zentropa va sortir en Pologne ce vendredi (distr. Gutek Film) puis en France le 3 juin (Les Films du Losange) et en Norvège, en Suède et en Finlande le 5 juin (Nordisk Film).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy