email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION Hongrie

Aglaja : une enfance au cirque pour Krisztina Deak

par 

Aglaja : une enfance au cirque pour Krisztina Deak

Fin de tournage pour le 5ème long de fiction cinématographique de la réalisatrice magyare Krisztina Deak, remarquée notamment avec Jadviga’s Pillow (en compétition à Karlovy Vary en 2000, prix spécial du jury au Hungarian Film Week). Coproduction associant Hongrie, Pologne et Roumaine, son nouvel opus baptisé Aglaja explore le monde du cirque avec Erika Marozsan en tête d’affiche.

Ecrit par la cinéaste d’après le roman Pourquoi l'enfant cuisait dans la polenta d’Aglaja Veteranyi, le scénario est centrée sur l’histoire d’une très jeune fille grandissant dans une famille d’artistes de cirque d’Europe de l’Est. Un univers où tous vivent dans une interdépendance qui est à la fois une contrainte, une joie et une malédiction jusqu’au jour où la petite communauté va éclater. Un scénario qui avait été pitché en 2007 au marché de coproduction Connecting Cottbus.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Produit par András Muhi pour la société magyare Inforg Studio, Aglaja bénéficie d’un budget d’environ 2,7 M€ incluant une coproduction de la Pologne à hauteur de 25 % via Koncept Media Radek Stys et de la Roumanie (10%) à travers Hai Hui Entertainment, de 220 000 euros de soutien d’Eurimages, l’appui de la Hungarian Motion Picture Public Foundation, de la Foundation of Hungarian Historic Film, de la National Cultural Foundation (Hongrie), du Polish Film Institute et du Romanian Film Centre (CNC). Le film dont le tournage a duré 40 jours et qui devrait sortir en salles en 2010 peut aussi compter sur le talent Tibor Máthé, quadruple vainqueur du prix de la meilleure direction de la photographie au Hungarian Film Week (dont en 2007 pour Opium: Diary of a Madwoman).

A noter qu’Inforg Studio supervise actuellement la post-production du nouveau long métrage de Benedek Fliegauf : Womb (lire l’article).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy