email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS Irlande

Le meilleur du cinéma irlandais à L.A., Montréal et Venise

par 

The Eclipse, de Conor McPherson, sera présenté en ouverture de la deuxième édition du Festival du cinéma irlandais de Los Angeles (23-27 septembre). Cet événement est organisé en partenariat avec la Cinemathèque américaine. Le film de McPherson est interprété par Aidan Quinn et Ciaran Hinds, élu meilleur acteur à Tribeca.

Le programme comprend également : le documentaire Gabriel Byrne: Stories from Home de Pat Collins ; Peacefire, premier long métrage du scénariste-réalisateur Macdara Vallely, avec John Travers, Gerard Jordan et Gerry Doherty ; Cherrybomb, premier film de Lisa Barros D’Sa et Glenn Leyburn ; le documentaire Identities, où Vittoria Colonna évoque les transsexuels d'Irlande ; Kisses [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, qui a valu à Lance Daly l'IFTA du meilleur réalisateur ; le documentaire Waveriders de Joe Conroy, lauréat du tout premier Prix George Morrison du meilleur long métrage documentaire ; enfin, le film déjà primé The Secret of Kells [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Didier Brunner
interview : Tomm Moore
interview : Viviane Vanfleteren
fiche film
]
, de Tomm Moore.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

La coproduction irlando-canadienne Love & Savagery, de John N Smith, fera quant à elle sa première mondiale dans le cadre du 33ème Festival de Montréal (27 août-7 septembre). Ce film a pour héros un géologue canadien (Allan Hawco) qui, en explorant l'Irlande, y trouve l'amour de sa vie (l'actrice irlandaise Sarah Greene).

Montréal présentera également la première du documentaire Child of the Dead End, de Desmond Bell. Ce titre alterne entre images d'archives britanniques et irlandaises et séquences de reconstitution filmées pour retracer la vie du dramaturge, poète, romancier et scénariste Patrick Macgill. L'auteur sera interprété par l'acteur encensé Stephen Rea.

De son côté, Foxes [+lire aussi :
critique
fiche film
]
, de la scénariste et réalisatrice Mira Fornay, sera projeté dans le cadre de la Semaine de la critique de la 66ème Mostra de Venise (2-12 septembre). Ce film raconte l'histoire de deux soeurs slovaques qui résident en Irlande mais sont hantées par leur passé.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy