email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS Luxembourg

Dust fait sa première à Pusan

par 

Dust fait sa première à Pusan

Dust, premier long métrage du réalisateur luxembourgeois formé à Londres Max Jacoby, va faire sa première mondiale au Festival de Pusan, le plus grand festival de Corée de Sud. Les projections officielles du film auront lieu le 13 et le 14 octobre.

Jacoby, qui a conclu ses études à l'École de cinéma de Londres en 2001 par la réalisation du court métrage Babysitting, est devenu un des jeunes metteurs en scène luxembourgeois les plus prisés avec le court Butterflies (2005), adaptation d'une nouvelle d'Ian McEwan qui a également inspiré un court métrage à l'Allemand Wolfgang Becker. Butterflies a gagné le Prix UIP à la Mostra de Venise et été nominé pour un EFA (European Film Award).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Son premier long métrage, Dust, était donc attendu avec impatience. C'est une oeuvre tournée en anglais au Luxembourg avec des capitaux locaux. Les lieux ne sont toutefois pas identifiables, quoiqu'ils évoquent le centre de l'Europe.

L'histoire du film se passe à un moment qui lui non plus n'est pas identifiable. La plus grande partie de l'humanité a péri ou disparu et on suit un frère et une soeur, interprétés par les comédiens britanniques Olly Alexander et Catherine Steadman, qui vivent tranquillement dans une grande maison au milieu d'une campagne déserte. Leur routine quotidienne est néanmoins dérangée quand un autre être humain (Andrew Hawley) fait irruption.

Le scénario, composé par Jacoby, contient peu d'explications et de dialogues et la caméra, maniée par le directeur de la photographie suédois Fredrik Bäckar, est sans arrêt en mouvement. Cependant, les atmosphères intrigantes et soigneusement construites, les gestes subtils et les non-dits cachés sous une surface calme en apparence confèrent au film une puissance assez viscérale.

Dust a été produit par Pol Cruchten et Jeanne Geiben pour la maison luxembourgeoise Red Lion, en coproduction avec la société autrichienne KGP Kranzelbinder Gabriele Production et avec le soutien du Fonds luxembourgeois pour le cinéma.

À Pusan, Dust fait partie de la section "Flash Forward", qui accueille les premiers ou deuxièmes films de jeunes talents non-asiatiques. Le film sortira au Luxembourg au mois de novembre.

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.