email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

SORTIES Belgique

Les Barons en haut de l’affiche

par 

Evènement cette semaine dans les salles belges : la smala des Barons [+lire aussi :
critique
bande-annonce
Interview avec le réalisateur et l'act…
interview : Nabil Ben Yadir
fiche film
]
débarque en force, bien décidée à en découdre avec le public. Suite au succès d’Eldorado [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
l’été dernier, la Belgique francophone espère un nouveau phénomène, et le film de Nabil Ben Yadir fait office de sérieux concurrent. Les Barons, c’est une plongée sous gaz hilarant dans les profondeurs d’une Bruxelles sur son trente-et-un, une Bruxelles trop peu vue sur grand écran, qui se révèle un terrain de jeu idéal, quelque part entre Brooklyn et le Montmartre d’Amélie. Drôle de croisement pour un drôle de film, dont les protagonistes prônent le sur-place pour mieux avancer. Une comédie tout public de façon presque militante, qui voudrait réunir tout le monde, et qui s’amuse et (nous amuse) à faire fi des tabous culturels. L’influence, c’est Rabbi Jacob, l’humour comme dynamite des clivages communautaires. Ben Yadir revendique la "plus-Value Informative" de son œuvre. C’est un peu son histoire fantasmée qu’il raconte, un film avec des morceaux de vraie vie dedans. Il s’interroge sur une génération de jeunes belges issus de l’immigration qui ne se demandent plus d’où ils viennent mais bien où ils vont.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

En haut de l’affiche, Nader Boussandel (découvert dans Akoibon d’Edouard Baer) crève l’écran dans le rôle d’Hassan, un jeune gars tiraillé entre l’amour paternel qui le pousse derrière un volant de bus communal et dans les bras d’une jeune fiancée bien sous tous rapports, et son amour pour la scène et pour Malika l’amazone (Amelle Chahbi, échappée du Jamel Comedy Club). A leurs côtés, une ribambelle de visages plus ou moins connues : Mourade Zenguendi, vu dans JCVD [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, Julien Courbey dans le rôle du crampon de service, Edouard Baer en Monsieur Loyal, ou encore l’impressionnant Jan Decleir.

Produit par Entre Chien et Loup et Liaison cinématographique, le film est distribué par Cinéart sur 11 copies. Les autres sorties européennes de la semaine sont le film italien La Siciliana Ribelle [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Marco Amenta, et surtout, la nouvelle parenthèse enchantée d’Alain Resnais, Les Herbes Folles [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy