email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FILMS Roumanie / Allemagne

Festival de Turin : Medalia de onoare, une "comédie dramatique" sur le post-communisme

par 

Festival de Turin : Medalia de onoare, une "comédie dramatique" sur le post-communisme

C'est à Locarno qu'a été remarqué pour la première fois, il y a quelques années, le talent de directeur d'acteurs du Roumain Calin Peter Netzer , par un jury qui a attribué le Léopard d'argent aux deux interprètes de son premier long métrage, Maria. Six ans après cette double reconnaissance (triple si on compte le Prix spécial du jury), ce talent se confirme dans le deuxième film du réalisateur Medalia de onoare [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, en compétition au Festival de Turin.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Les thèmes abordés sont ceux qui hantent, ces derniers temps, le cinéma de Bucarest, à savoir avant tout les impénétrables logiques de la bureaucratie et le caractère sinistre du quotidien post-communiste (nous sommes dans la Roumanie de 1995), de même que la solitude. Ion (interprété par un Victor Rebengiuc grandiose), par exemple, est un homme seul, même s'il se réveille chaque matin à côté de sa femme Nina. Cette dernière ne lui parle plus et s'est enfermée dans un silence indifférent – un seul de ses regards apitoyés suffit pour frustrer toute tentative de conversation. Ion a aussi un fils, Cornel, mais celui-ci vit au Canada et ne lui a du reste pas pardonné de l'avoir dénoncé à la police pour l'empêcher de quitter le pays.

Quand le facteur lui apporte une missive officielle du gouvernement, Ion pense qu'on veut supprimer sa retraite déjà maigre. Au contraire, le ministère de la Défense, cinquante ans après la fin de la Deuxième guerre mondiale, souhaite lui offrir la "médaille d'honneur" du titre. Il ne sait pas du tout pourquoi, mais ceci pourrait lui offrir une occasion de salut aux yeux de sa famille. Il se met alors à fouiller dans sa mémoire en quête d'improbables mérites antifascistes.

Loin de la radicalité formelle de l'autre titre roumain présenté au festival, Policier, adjectif [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Corneliu Porumboiu
fiche film
]
de Corneliu Porumboiu, cette oeuvre (scénarisée par Tudor Voican ) est une comédie dramatique qui renvoie au néo-réalisme italien (en particulier à Umberto D de De Sica, père de tous les portraits filmiques des personnes âgées humiliées par la société) et dont le plus grand point fort est son extraordinaire acteur principal.

Medalia de onoare, coproduit par Scharf Advertising (Roumanie) et Pandora Film (Allemagne), est vendu à l'international par HiFilm et Pandora Film.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy