email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION Espagne

Daniel Sánchez Arévalo prépare son troisième long métrage, Primos

par 

Daniel Sánchez Arévalo prépare son troisième long métrage, Primos

On trouverait difficilement du temps dans l'emploi du temps de Daniel Sánchez Arévalo, plongé jusqu'au cou comme il est dans la préparation de son troisième long métrage, dont le titre, comme le producteur José Antonio Félez l'a annoncé à Cineuropa (lire l'interview), sera Primos. Le tournage commencera dans trois mois, en mai, et s'effectuera en sept semaines en Cantabrie.

Après l'extraordinaire complexité de son oeuvre précédente, Gordos [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Daniel Sánchez Arévalo
interview : Entretien avec Daniel Sánc…
fiche film
]
(onze mois de tournage, nécessité pour les acteurs de prendre et perdre jusqu'à vingt kilos...), le réalisateur et scénariste madrilène s'est senti le besoin de "faire une petite comédie simple sans manquer d'ambition pour autant".

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Ce pari de la simplicité ne signifie pas que c'est un projet mineur, bien au contraire : l'implication du réaisateur semble même plus importante, car en plus d'avoir écrit le scénario et de réaliser le film, il va coproduire avec Félez ce titre qui sera le premier de la société de production Atípica Films.

L'histoire du film tourne autour de trois cousins qui reviennent, après dix ans, dans le village où ils ont passé tous leurs étés, enfants et adolescents. Deux de ces cousins ont déjà des visages, ceux de deux habitués de Sánchez Arévalo, les acteurs Raúl Arévalo et Quim Gutiérrez. Ils donnent la réplique à Antonio de la Torre, autre fidèle du metteur en scène, et à la toute jeune Clara Lago (El mal ajeno [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
).

L'importance des interprètes dans le cinéma de Sánchez Arévalo est capitale ; de fait, pour un acteur, travailler avec lui fait figure de récompense. Azuloscurocasinegro [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(2006) et Gordos (2009) ont obtenu à eux deux pas moins de neufs nominations aux Goya dans les catégories réservées aux comédiens. Le réalisateur ne cache pas cette prédilection, qui explique que Primos "est un film à personnages, mais les grandes interprétations commencent dans le scénario, et c'est moi qui ai créé ces personnages en pensant à eux".

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'espagnol)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy