email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

BERLINALE 2010 Panorama Spécial

Les malheurs d’un père dans le film finlandais Bad Family

par 

Bad Family [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Aleksi Salmenperä, en sélection officielle à la Berlinale, a été projeté hier dans la section Panorama Spécial. Le film est une étude complète du conflit parents-ados à travers lequel tous les spectateurs dans cette situation peuvent facilement s’identifier.

Le talentueux réalisateur de A Man’s Job [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
a spécialement écrit ce film pour l’emblématique Aki Kaurismäki, un admirateur du travail de Salmenperä qu’il voulait produire.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Comme dans les deux films précédents du réalisateur, Bad Family est une comédie tragique qui évoque un sujet tabou (dans ce cas, l’inceste) et la difficulté du personnage principal masculin de lier son rôle de partenaire et de père de famille. Dans Bad Family, Mikael (Ville Virtalen) est un juge de la Cour suprême qui élève seul Daniel, son fils de 16 ans, et qui partage sa vie avec sa nouvelle fiancée et son petit garçon. Ils habitent tous sous le même toit, avec le grand-père souffrant de démence, et semblent mener une vie heureuse.

Quand l’ex-femme de Mikael décède, sa fille qu’il n’a pas vue depuis 16 ans emménage avec eux. Pour l’adolescent, la présence d’une grande sœur qu’il ne connaît pas lui procure de nouveaux sentiments. Face à une situation qu’il ne peut ni comprendre ni contrôler, le père devient furieux et commence à utiliser des méthodes peu scrupuleuses pour empêcher leur relation incestueuse naissante. La lutte lamentable que Mikael entreprend contre eux devient rapidement hors de contrôle et il finit par tout perdre.

L’histoire est bien construite autour du thème central du père trop protecteur qui devient une figure pathétique piégée dans son propre monde où le manque de communication amène le chaos. Père de trois enfants, Salmenperä a déclaré à la conférence de presse que sa famille est une source d’inspiration pour ses films. « En tant que père, j’ai l’impression de faire des erreurs même si je pense toujours bien faire, » a-t-il admis.

La star finlandaise Virtalen et les jeunes talents Pihla Viitala (Shooting Star 2010) et Lauri Tilkanen (Last Cowboy Standing [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
) accomplissent des performances sobres et convaincantes et la chimie entre les deux adolescents se reflète sur l’écran. Les images chaudes et fluides s’appuient souvent sur des gros plans afin de saisir les réactions intérieures des personnages.

Le film a été produit par la société Sputnik Oy de Kaurismäki et les ventes internationales ont été confiées à The Match Factory.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy