email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION Roumanie

Aurora en fin de post-production

par 

Aurora en fin de post-production

Le film roumain Aurora, écrit et réalisé par Cristi Puiu, entre en phase finale de post-production. C'est un candidat roumain possible au prochain Festival de Cannes.

La société de production du film, Mandragora Movies (qui a également produit les deux longs métrages précédents de Puiu, Stuff and Dough en 2001 et La mort de M. Lazarescu, Prix Un Certain Regard à Cannes en 2005), vient de lancer une série de bandes-annonces d'une minute.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Aurora, longtemps décrit comme "l'histoire d'un meurtre", relate la crise de la quarantaine de Viorel, un divorcé de 42 ans qui vient de quitter son travail à l'usine et erre dans un Bucarest sinistre et glacé, cherchant à mettre un terme au sentiment d'insécurité qui domine sa vie depuis qu'il est séparé de sa femme. L'action se déroule dans le présent. À travers le récit des tribulations de Viorel, le film essaie d'analyser les raisons qui peuvent amener un homme au meurtre.

Après des mois de casting, Puiu a décidé d'interpréter lui-même son personnage principal, devenant ainsi le premier réalisateur de ce qu'on appelle la "Nouvelle Vague roumaine" à passer de l'autre côté de la caméra. Pour ce film truffé de scènes d'extérieur et de parcours en voiture, Puiu a dû passer son permis de conduire avant le début du tournage, au printemps dernier.

Aurora est coproduit par la Société Française de Coproduction, Bord Cadre Films (Suisse) et Essential Filmproduktion (Allemagne). En 2008, le projet a reçu 400.000 € (sur un budget de 1,4M €) de la part du Centre national de la cinématographie roumain. Le film devrait sortir dans les cinémas nationaux l'automne prochain. Les ventes internationales en sont assurées par The Coproduction Office.

Mandragora, qui fait partie des maisons de production les plus importantes du pays, compte à son catalogue un autre titre qui a ses chances d'aller sur la Croisette : il s'agit de Morgen, premier long métrage de Marian Crişan, lauréat de la Palme d'or 2008 du meilleur court métrage pour Megatron (également produit par Mandragora). Cette coproduction européenne raconte l'histoire d'un immigré clandestin kurde retrouvé à la frontière entre la Roumanie et la Hongrie. Les acteurs sont principalement des comédiens de théâtre originaires de Transylvanie.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy