email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS Roumanie

Un nombre record de titres aux Journées roumaines du Festival de Transylvanie

par 

Un nombre record de titres aux Journées roumaines du Festival de Transylvanie

Les Journées roumaines, vitrine consacrée au cinéma national dans le cadre du Festival international de Transylvanie de Cluj-Napoca (28 mai-6 juin), présentera cette année pas moins de 18 longs métrages et 19 courts, c'est-à-dire le plus grand nombre de titres en neuf ans de festival.

Deux d'entre eux sont en lice pour le Trophée de Transylvanie (Medal of Honor [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Peter Calin Netzer et First of All, Felicia [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Melissa de Raaf et Razvan …
fiche film
]
de Razvan Radulescu et Melissa de Raaf) ; trois autres arriveront directement de Cannes (Aurora [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Clara Voda
fiche film
]
de Cristi Puiu et Tuesday, After Christmas [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Radu Muntean
fiche film
]
de Radu Muntean, présentés dans la section Un Certain Regard, ainsi que le documentaire The Autobiography of Nicolae Ceausescu de Andrei Ujica, projeté en sélection officielle hors-compétition).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Les Journées roumaines proposeront aussi le premier film de Constantin Popescu, The Portrait of the Fighter as a Young Man [+lire aussi :
critique
fiche film
]
, qui a fait sa première dans la section Forum de la dernière Berlinale et remporté un Prix du public au Festival de Bucarest, et le deuxième film de Titus Muntean, Kino Caravan.

Des nouveaux venus ont été sélectionnés : Alexandru Maftei avec la coproduction italo-hispano-roumaine Hello! How Are You?, sur un couple de quarantenaires uni par un mariage pas heureux qui retombent amoureux l'un de l'autre après de nombreuses conversations entretenues anonymement sur Internet , et Corneliu Gheorghita qui présente Europolis, fantastique comédie dramatique sur une mère et un fils qui se rendent en France pour toucher un héritage interprétée par Luminita Gheorghiu (La mort de M. Lazarescu [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
) et Andi Vasluianu ( The Other Irina).

Figurent également au programme The Red Gloves de Radu Gabrea, sur un jeune écrivain de Saxe poussé à incriminer des collègues plumitifs à force d'interrogatoires et de torture par la Securitate roumaine, et The Bear, où Dan Chisu dépeint les mésaventures du jeune gérant du Cirque national de Bucarest pendant les années critiques qui ont suivi la révolution roumaine. Pour sauver le cirque, ce dernier décide de vendre son seul ours à un chasseur allemand.

La section documentaire des Journées roumaines comprend Kapitalism, Our Improved Formula d'Alexandru Solomon, sur les plus grands magnats locaux et la manière dont ils se sont enrichis, The World According to Ion B d'Alexandru Nanau et The Merry Circus de Claudiu Mitcu.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy