email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

BOX-OFFICE Espagne

Le cinéma espagnol décolle grâce à Nacho G. Velilla

par 

Le cinéma espagnol décolle grâce à Nacho G. Velilla

Que se mueran los feos [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, de Nacho G. Velilla, confirme après trois semaines d'exploitation son statut de premier gros succès espagnol de l'année 2010. Depuis sa sortie le 23 avril, cette comédie interprétée par Javier Cámara et Carmen Machi (lire l'info) a fait près de 3,67 millions d'euros de recettes – et tout semble indiquer que le film dépassera sans problème le seuil des cinq millions.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Cette comédie s'inscrit dans la lignée de deux autres titres printaniers produits par Antena 3 Films, Fuera de carta de Velilla (près de 900.000 entrées en 2008 pour 5,11M € de recettes) et Fuga de cerebros [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Fernando González, quatrième film espagnol le plus populaire en 2009 (1,17 million de spectateurs pour 6,91M €).

Grâce à ce succès, le cinéma espagnol obtient son premier excellent box-office de l'année, après l'accueil tiède réservé à El mal ajeno [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(lire l'info), Tensión sexual no resuelta [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(info) et Pájaros de papel [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(info), dont aucun n'a dépassé les deux millions d'euros de recettes, et les échecs d'El cónsul de Sodoma (info), de Hierro [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Gabe Ibáñez
fiche film
]
, La herencia de Valdemar, Luna caliente [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(info) et Corredor nocturno [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(info).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'espagnol)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy