email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

CANNES 2010 Compétition / Royaume-Uni

Another Year : Mike Leigh filme l'hiver de notre déplaisir

par 

Another Year : Mike Leigh filme l'hiver de notre déplaisir

Un couple londonien entre 50 et 60 ans, voici le sujet du très attendu dernier film de Mike Leigh, Another Year [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Mike Leigh
fiche film
]
, sélectionné en compétition au Festival de Cannes, où le cinéaste britannique a raflé la Palme d'or en 1996 avec Secrets et mensonges et le prix de la meilleure réalisation pour Naked en 1992.

Les quatre premières minutes du film, Leigh nous offre, en guise de concentré paradigmatique qui annonce ce que nous réservent les deux heures de film qui suivent, une sublime performance d'acteur par Imelda Staunton (Vera Drake [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, BAFTA et Lion d'or à Venise), qui fait dans ce film cette unique apparition dans le rôle d'une femme au foyer déprimée en quête d'un médecin qui puisse lui prescrire des somnifères. À la question d'une psychologue, "Comment évaluez-vous votre bonheur sur une échelle de 1 à 10 ?", la femme répond sans hésiter "1".

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

L'ironie de cette scène se retrouve dans tout le film, dès son titre, qui renvoie aux marques du temps sur la génération qui était sur l'île de Wight en 1970, celle qui aimait les Beatles, les Stones et Elvis et qui aujourd'hui tente d'être heureuse.

La psychologue sus-mentionnée est en fait l'héroïne du film, Gerri (Ruth Sheen), heureusement mariée avec Tom (Jim Broadbent), géologue. Le couple (dont les prénoms sont ceux de l'éternel duo chat/souris des dessins animés) vit dans une maison dotée d'une petite serre attenante où ils cultivent des fleurs. En dehors de Londres, Gerri et Tom possèdent un potager qui produit des tomates et autres légumes qui enrichissent les repas familiaux (car ils sont tous les deux bons cuisiniers). La vie des époux, liée aux fruits de la terre, est de fait scandée par les saisons. Le film, parfaitement divisé en quatre, démarre au printemps et de prolonge jusqu'à l'hiver.

Dans la première partie, le "couple parfait" reçoit la visite de Mary (Lesley Manville), secrétaire au bureau où travaille Gerri. Les deux femmes sont amies de longue date. Mary est une femme encore attirante, mais terriblement seule, pour toujours en quête d'amour. Elle se réfugie dans l'alcool pour engourdir ses inquiétudes et le foyer du couple est pour elle un lieu réconfortant.

L'été arrive et avec lui arrive Ken (Pere Wight), qui est veuf. C'est un vieil ami de Gerri et il est lui aussi désespéré et a lui aussi un penchant pour l'alcool, et pour Mary. Comme elle, quand il est ivre, Ken a tendance à confier sa souffrance au couple.

L'automne venu, Mary s'éprend de Joe (Oliver Maltman), le fils trentenaire de ses amis; Elle le connaît depuis l'enfance. Il s'avère que celui-ci a une petite amie.

En hiver, Ronnie (David Bradley), le grand frère de Gerri, qui vit à Derby, perd sa femme. Après l'enterrement, il s'installe chez sa soeur et Tom. Pendant une absence du couple, Mary est de passage et Ronnie, bourru, observe les yeux écarquillés par la douleur du deuil cette femme fragile à la dérive. Plus tard, la famille est réunie et Gerri, bien qu'agacée par l'intrusion de Mary, invite cette dernière à rester. Le film s'achève dans un lent et significatif fondu au noir sur le visage de Mary, au terme d'une progression linéaire qui cache une complexité narrative et technique rarement égalée dans le cinéma britannique récent. Avec des comédiens exceptionnels à l'appui, Leigh parvient à s'en tenir au nécessaire et à laisser les non-dits entre les lignes, photographiant; en collaboration avec son fidèle spécialiste Dick Pope, le changement de lumière entre les saisons avec le talent d'un peintre de la renaissance.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy