email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

INDUSTRIE Royaume-Uni

Hollywood combat le piratage en offrant des téléchargements gratuits

par 

Les grands studios hollywoodiens se sont associés avec la société technologique britannique Blinkbox pour offrir des films en téléchargement gratuit aux utilisateurs britanniques. Du 7 au 13 juin, la campagne "Full Stream Ahead" offre 20 £ de crédit aux cinéphiles pour qu'ils téléchargent les films de leur choix.

Ce programme, soutenu par le UK Film Council et le British Film Institute, a été adopté par Paramount, Sony Pictures, Universal, 20th Century Fox et Warner Bros.. Parmi les films disponibles, on peut citer Avatar, Sherlock Holmes et Up in the Air.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

L'idée de cette offre gratuite est "d'éduquer et d'encourager les gens, dont ceux qui seraient tentés par le partage illégal de fichiers, à choisir des méthodes légales pour accéder rapidement et aisément à des films en ligne", énonce un communiqué de Blinkbox. Le public d'outre-Manche est très habitué aux services de streaming : BBC iPlayer, 4OD et ITV Player sont déjà très populaires.

Cette nouvelle tentative de convaincre les utilisateurs de rester dans la légalité suit une enquête réalisée par Global Web Index en 2009 révélant que les consommateurs se servaient de sites de partage illégal de fichiers principalement faute de pouvoir trouver les contenus désirés ailleurs. L'enquête affirmait également que 45% des internautes ont dit qu'ils préfèreraient les téléchargements licites s'ils étaient facilement accessibles.

Pour Michael Comish, co-fondateur de Blinkbox, "si des millions de gens adhèrent à l'offre, cela va certes nous coûter beaucoup d'argent, mais il coûterait beaucoup plus de ne pas le faire. Si nous n'aidons pas les gens à se rendre compte que des contenus de bonne qualité sont disponibles en streaming, le piratage va prendre des proportions extrêmes".

Blinkbox a pour le moment 1,2 million d'adhérents qui visionnent cinq millions de fichiers par mois.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy